Oxfam constate une aggravation de la catastrophe au Sri Lanka

“a situation est alarmante. Les gens venaient en effet tout juste de rentrer chez eux quand ils ont été contraints de fuir de nouveau suite aux inondations du mois dernier. ”
Thusitha Siriwardana
responsable de Campagne dans Sri Lanka
Published: 7 February 2011

L’organisation internationale Oxfam a déclaré aujourd’hui que la catastrophe au Sri Lanka était en train de s’aggraver suite à la seconde vague d’inondations qui a frappé le pays. Un million de personnes avaient déjà été frappées par la première vague d’inondations.

« Ces nouvelles inondations n’auraient pas pu avoir lieu à un moment plus critique. La situation est alarmante. Les gens venaient en effet tout juste de rentrer chez eux quand ils ont été contraints de fuir de nouveau suite aux inondations du mois dernier. Les besoins sont immenses et les populations touchées sont aujourd’hui confrontées à de nouveaux risques suite à la dernière série d’inondations », déclare Thusitha Siriwardana, responsable de Campagne dans le pays.

Les récentes inondations ont frappé 18 districts dans les provinces du Nord, de l’Est et du centre du pays. Plus d’un million de personnes ont dû faire face aux nouvelles inondations et plus de 320 000 ont été forcées de vivre dans des abris provisoires. Les dommages causés aux maisons, aux routes et aux terres cultivables se sont aggravés. Beaucoup de zones sont encore inaccessibles ce qui rend difficile la conduite d’opérations de secours et de sauvetage et ce qui rend l’étendue des dégâts difficile à évaluer.

« La situation est critique. En plus des besoins d’urgence qui sont énormes, il y a aussi des préoccupations sur le long terme concernant la sécurité alimentaire. Les inondations pourraient avoir détruit plus de 90 pourcent des rizières dans les districts touchés.
La communauté internationale doit faire plus pour aider le pays après les inondations. Jusqu’à présent, seulement 11,6 millions de dollars ont été reçu suite aux inondations, ce qui inclut les 7,7 millions de dollars générés par l’appel « éclair » des Nations unies qui en demandait pourtant 51 millions. »

Oxfam a déjà aidé 120 000 personnes dans les provinces de l’Est et du Centre-Nord avec des produits de première nécessité, notamment de l’eau et de la nourriture. L’organisation a également réagi à la dernière vague d’inondations en fournissant des aliments cuits, de l’eau, des bâches et des produits d’hygiènes aux populations touchées. Oxfam a aussi apporté son soutien aux services de sauvetage.

Faites un don

Répondez à l'appel d'urgence d'Oxfam GB pour le Sri Lanka

Vous pouvez également faire un don à notre Fonds global d'urgence via l'affilié Oxfam le plus proche. Cet argent servira à financer nos interventions d'urgence dans le monde entier, y compris au Sri Lanka.

En savoir plus

Inondations au Sri Lanka

Notes to Editors

Des photos de la situation au Sri Lanka sont disponibles sur demande.

Le personnel d'Oxfam présent sur le terrain, dans les zones affectées, est disponible pour des interviews.

La première vague d’inondations a eu lieu il y a moins d’un mois et a frappé un million de personnes dans les provinces de l’Est et du Centre-Nord. Les inondations ont causé la mort de nombreuses personnes et ont détruits les moyens de subsistance d’une importante partie de la population. Elles ont également entraîné le déplacement de 360 000 personnes environ. Un appel « éclair » a été lancé par les Nations Unies le 19 janvier dernier, celle-ci réclamait 51 millions de dollars pour venir en aide au Sri Lanka.

Oxfam soutient des projets et travaille avec des partenaires au Sri Lanka depuis 1968. Dans ce pays, Oxfam concentre son action sur la promotion du rôle économique et politique des femmes, le développement économique et des moyens de subsistance ainsi que la protection et l'assistance humanitaire.

Contact Information

Pour de plus amples informations, prière de contacter :

1) Thusitha Siriwardana, Responsable Politique et plaidoyer, Oxfam Grande-Bretagne, Colombo
Courriel : Tsiriwardana@oxfam.lk
Tél. portable : +94 (0) 773184817

2) Rishani Wijesinghe, Coordinateur de plaidoyer, Oxfam Australia, Colombo
Courriel: rishaniw@oxfam.org.au
Tél. +94 (0) 772929147

3) S. Raguraamamurty, Coordinateur de programme, Oxfam Grande-Bretagne, Batticaloa
Courriel : sraguraamamurty@oxfam.lk
Tél. portable : +94 (0) 77 318 726 8

Permalink: http://oxf.am/ZsZ