Oxfam condamne la violence contre les manifestants en Syrie

Oxfam condamne le recours, par les forces de sécurité syriennes, à la force excessive et à la violence contre les manifestants qui a déjà fait des centaines de morts. 

Villes bombardées, privées d’eau et d’électricité, assiégées et en proie à des pénuries de nourriture, arrestations massives et défaut d’assistance aux blessés sont autant de violations du droit international signalées en Syrie.

Les autorités syriennes doivent respecter leurs obligations aux termes du droit international et cesser immédiatement la répression contre les manifestants et les autres graves violations des droits humains auxquelles elles se livrent. La communauté internationale doit prendre des mesures immédiates pour venir en aide à la population syrienne, à commencer par :

  • exercer de fortes pressions diplomatiques sur le gouvernement de la Syrie afin qu’il respecte les droits humains et mette fin à la violente répression contre ses propres citoyens ;
  • assurer une aide humanitaire adéquate à la fois en Syrie et dans les pays voisins où se réfugient les victimes de la violence, s’il y a lieu. 

Oxfam appuie le droit de chaque être humain de vivre dans la dignité et de jouir de la liberté politique et de ses pleins droits socio-économiques. Chacun doit pouvoir s’exprimer librement et manifester pacifiquement sans courir le risque de répression violente.

Nous continuons de surveiller étroitement la situation en Syrie, et nous préparons à fournir toute aide humanitaire nécessaire.

Permalink: http://oxf.am/ZC4