Feed aggregator

PMEL MANAGER (Burkina Faso, Ouagadougou)

Intermon Oxfam - il y a 6h 39 min
Tipo  Plantilla Referencia  25/14-15

A Intermón Oxfam, nous croyons en la justice et la solidarité et nous travaillons pour changer le monde. Nous luttons contre les causes de la pauvreté et de l’injustice et pas seulement contre leurs conséquences. A partir d’une vision intégrale, nous agissons dans environ 50 pays en Afrique, Amérique Latine et Asie, où nous travaillons sur plus de 500 projets de Développement et d’Action Humanitaire et où nous promouvons le commerce équitable,le plaidoyer et la mobilisation sociale



Responsabilités


Pour notre mission dans le pays du Burkina Faso, nous recherchons un/e PMEAL :

Placée sous la responsabilité hiérarchique du Business Support Manager, et sous responsabilité fonctionnelle des deux postes complémentaires du Régional Fundraiser (RF) et du Gestionnaire de Subvensions (GS). il travaillera sous la tutelle d'Oxfam Intermón avec et pour sept (7) ONG (ACF, SoS Sahel International, GVC/Italia, OCADES/CARITAS, GRET, OXFAM, Christian Aid) et en appui technique au Secrétariat Exécutif du Conseil national de la Sécurité Alimentaire.

Coordonnera le suivi évaluation du programme (cadre commun) et assurera la Capitalisation des expériences et des bonnes pratiques pouvant être partagées dans une stratégie de plaidoyer.

Responsabilités:
Apporter l'Assistance technique aux membres du cadre commun à travers la mise en place d'un cadre commun de suivi-évaluation, Apprentissage et Recevabilité ;
-Coordonner l'élaboration d'un cadre logique commun avec indicateurs, sources de vérification, risques et hypothèses associé à un plan de gestion des risques ;
-Coordonner l'élaboration d'un Plan de Suivi et Evaluation avec Mode Opératoire du Calcul des Indicateurs (MOCI) et les PDM et l'évaluation finale des projets
-Faciliter le renforcement des capacités du personnel des organisations membres du Cadre commun, des structures nationales et autres partenaires afin de préparer une transition et une reprise des expertises technique par le gouvernement.

Capitaliser les expériences
-Coordonner l'organisation des exercices de capitalisation autour des expériences des interventions du Cadre commun et production des documents.
-Assurer la diffusion des documents de capitalisation au niveau de l'ensemble des acteurs (gouvernement, société civile, bailleurs, etc.) .Diffuser les rapports de suivi - évaluation, les leçons apprises et les études aux membres du cadre commun, aux donateurs et aux entités gouvernementales.

Coordonner l'élaboration et la mise en ouvre d'une stratégie de plaidoyer notamment pour l'internalisation des outils sur des filets sociaux par les différents acteurs : Gouvernement (Ministères de l'Agriculture, Action Sociale,) les autres bailleurs (BM, DFID, USAID, etc.) et le SNU (UNICEF, PAM, FAO, etc.)

Profil requis


Diplôme universitaire dans un des domaines suivants : Sociologie, Anthropologie, Economie, Agro- Economie, Socio-Economie
Expérience minimum de 5 ans dans l'appui aux politiques, programmes ou de projets de développement et d'aide humanitaire de préférence en Afrique subsaharienne
Français courant (écrit - parlé)
Bonne maîtrise des logiciels Word et Excel
Bonne connaissance du milieu des ONG, de la gestion du cycle de projet / approche cadre logique
Bonne connaissance des normes et standards Sphères, des programmes de transferts monétaires, filets sociaux en lien avec la protection sociale

Conditions


Type de contrat: Contrat de 7 mois
Rétribution: 32.829, 46 euros Brut/annuel
Le lieu de travail : Ouagadougou et visites au terrain au même pays.
Incorporation: Le plus tôt possible

Faites parvenir votre candidature (CV et lettre d'intérêt), en spécifiant la référence du processus : PMEAL BF 25/14-15 dans l'objet de votre courriel à: humanitarianstaff@oxfamintermon.org.
Date limite de réception des candidatures: 30.07.2014. Oxfam se réserve le droit de prolonger la date réception selon les circonstances.

Oxfam Intermón souscrit au principe de l'équité, de la diversité et de l'inclusion en matière d'emploi.

Procédure de Sélection


Les personnes intéressées peuvent envoyer leur candidature en cliquant sur ce link. La date de clôture pour les dépôts des dossiers de candidature est fixée au 30/07/2014.


Country Program Manager Afghanistan

Oxfam Novib - il y a 7h 18 min
Oxfam is a world-wide development organization that mobilizes the power of people against poverty. We are looking for a Country Program Manager Afghanistan Kabul, Afghanistan (with frequent travel) Unaccompanied posting for 1 year

Stagiair(e) redacteur

Oxfam Novib - il y a 7h 18 min
Als redacteur zorg je er in de eerste plaats voor dat onze website up-to-date is. Je brengt campagnenieuws, houdt de actuele dossiers bij, je interviewt collega’s en partnerorganisaties over hun werk, verzorgt het community management op Praat Mee en nog veel meer. Teksten en foto’s plaats je zelf op onze website. Ook schrijf je voor onze andere kanalen, zoals de digitale nieuwsbrief, het donateursblad, social media en intranet (Engelstalig). Je ondersteunt de redactiecoördinator en draait mee in redactie- en teamvergaderingen.

Quality and Procedures Intern

Oxfam Novib - il y a 7h 18 min
Oxfam Novib is a world-wide development organization that mobilizes the power of people against poverty.

Accountmanagers / Fondsenwervers Binnendienst

Oxfam Novib - il y a 7h 18 min
Oxfam Novib onderhoudt uitstekende banden met het MKB. Wij zijn er trots op dat wij structureel worden ondersteund door al ruim zeshonderd ondernemers die net als wij vinden dat het belangrijk is dat startende ondernemers in de derde wereld net dat kleine steuntje in de rug krijgen, dat zo beslissend is om een eerste stap te zetten om een zelfstandig bestaan op te kunnen bouwen.

Accountmanager / Fondsenwerver voor de Buitendienst

Oxfam Novib - il y a 7h 18 min
Oxfam Novib onderhoudt uitstekende banden met het MKB. Wij zijn er trots op dat wij structureel worden ondersteund door al ruim zeshonderd ondernemers die net als wij vinden dat het belangrijk is dat startende ondernemers in de derde wereld net dat kleine steuntje in de rug krijgen, dat zo beslissend is om een eerste stap te zetten om een zelfstandig bestaan op te kunnen bouwen.

En finir avec les inégalités extrêmes : la chance d’une génération

OI Blog all posts - french - il y a 9h 37 min

Ce pourrait être la chance d’une génération.

Le monde peut être fier des progrès accomplis dans la lutte pour éradiquer la pauvreté. Comme je le vois de mes propres yeux lorsque je me rends dans les endroits les plus éprouvés de la planète, les résultats obtenus sur les fronts de la santé, de l’accès à l’eau potable et de la scolarisation des filles ont donné tort aux cyniques. Mais comme le constate aussi Oxfam dans son travail sur le terrain et comme en attestent les statistiques, la réalisation de cet objectif est à présent menacée par les inégalités extrêmes. 

Big Data and development: Upsides, downsides and a lot of questions

Latest from Duncan Green's blog - il y a 10h 23 min

One of the weirder things I do is get interviewed on stuff I know absolutely nothing about (yeah, yeah, I know – no change there then). You get to grasshopper around multiple issues and

disciplines, cobbling together ideas and arguments from scattered fragments, making connections and learning new stuff. Great fun. This week, I’ll blog about a couple of these BS (blue sky, of course) sessions to give you a flavour.

First up, half an hour discussing ‘big data’ with a friend/researcher who shall be nameless (don’t want to destroy their reputation). Here’s some of the points that arose:

First, massive confusion on definition: depending on who you talk to, ‘Big Data’ means scraping massive amounts of existing data from sources like Facebook and Twitter (the UN’s Global Pulse has done great work on this); generating large volumes of new data; computer modelling of the existing data or using it for particular purposes like transparency and accountability, or targeting humanitarian relief.

Big Data is great when it throws up new questions and correlations, and stimulates thinking and discussion (The Economist had a fascinating piece this week on how Big Data is a natural partner of iterative, experimental approaches to change). But I’m dubious about it providing a short cut to political change, empowerment etc. There are lots of inspiring examples of using data to promote social change, but plenty of caveats and warnings against magic bulletism too, as the recent contributions to this blog from 3 transparency and accountability gurus showed.

How will Big Data evolve? It may follow the path of governance work – starting off with lots of supply (people building crowdsource websites that no-one uses), when that doesn’t work, move on to demand (citizens’ movements demanding data from baffled/incompetent/hostile governments) and then end up looking for combos of the two – hybrid institutions for data that combine old and new systems in new, context-specific ways; getting lots of unusual suspects in a room to find tailored solutions, including data-based ones, to agreed problems.

And what about the downsides? What are the risks of Big Data?

Data tribalism: mass media gives way to tribal media, as everyone splits off into their own online echo chamber, and increasingly has no idea what the rest of the world is thinking.

Big Brother Data: around the world,
governments are trying to close down space for civil society. CSOs routinely use a lot of IT, which provides a perfect channel for snooping and repression.

Don’t assume libertarianism will persist. Ok the internet still reflects its libertarian origins, but what if it is taken over by bad guys, whether governments or corporate?

What’s the link to inequality? Does the top 1% of the digitally connected have access to x times more data than the poorest 10% and is that digital divide growing or shrinking, between and within countries? What are the knock-on effects in terms of power and wealth?

Which all leads to a broader question. Is there something inherently individualist about the acquisition and use of data, as currently conceived? There are signs that it undermines collectivism, for example by allowing what were once pooled risks (eg National Health Service) to become customised, and eventually fragmented (her risk is bigger than mine, so why should I cross subsidise her with my taxes). If so, is a collectivist alternative approach– i.e. collective acquisition and access, data even conceivable?

Possible implications for today’s developing countries:

Big Data could of course allow them to leapfrog the painfully slow business of building solid national statistical capacity. A bit like mobiles v landlines.

Does building their data capacity in a world ruled by outside multinationals require a data equivalent of industrial policy? Perhaps countries should protect and nurture their infant data-related industries, only opening data ‘borders’ when national capacity and competitiveness has been created: a data equivalent of the East Asian tigers. But that would seem to go against any push for data comparability.

It feels like the governance of data is going to become ever-more important as a global issue. Who owns it? When can it be bought and sold? Do we need a UN Convention on

Self explanatory, really

Access and Use of Information to try and lock in some positive norms around its usage?

I think I can guarantee that most, if not all, of this is complete nonsense (but feel free to say so). But it sure was fun. Shame I’ve used up my month’s ration of question marks.

Next up: how could political institutions emerge that govern for future generations?

Interim Associate Country Director Pakistan

Oxfam Novib - 22 juillet, 2014 - 22:05
Oxfam is a world-wide development organization that mobilizes the power of people against poverty. We are looking for a Interim Associate Country Director, Pakistan 40 hours per week for 1 year and based in Islamabad

PMEL MANAGER (Burkina Faso, Ouagadougou)

Intermon Oxfam - 22 juillet, 2014 - 19:15
Tipo  Plantilla Referencia  25/14-15

A Intermón Oxfam, nous croyons en la justice et la solidarité et nous travaillons pour changer le monde. Nous luttons contre les causes de la pauvreté et de l’injustice et pas seulement contre leurs conséquences. A partir d’une vision intégrale, nous agissons dans environ 50 pays en Afrique, Amérique Latine et Asie, où nous travaillons sur plus de 500 projets de Développement et d’Action Humanitaire et où nous promouvons le commerce équitable,le plaidoyer et la mobilisation sociale



Responsabilités


Pour notre mission dans le pays du Burkina Faso, nous recherchons un/e PMEAL :

Placée sous la responsabilité hiérarchique du Business Support Manager, et sous responsabilité fonctionnelle des deux postes complémentaires du Régional Fundraiser (RF) et du Gestionnaire de Subvensions (GS). il travaillera sous la tutelle d'Oxfam Intermón avec et pour sept (7) ONG (ACF, SoS Sahel International, GVC/Italia, OCADES/CARITAS, GRET, OXFAM, Christian Aid) et en appui technique au Secrétariat Exécutif du Conseil national de la Sécurité Alimentaire.

Coordonnera le suivi évaluation du programme (cadre commun) et assurera la Capitalisation des expériences et des bonnes pratiques pouvant être partagées dans une stratégie de plaidoyer.

Responsabilités:
Apporter l'Assistance technique aux membres du cadre commun à travers la mise en place d'un cadre commun de suivi-évaluation, Apprentissage et Recevabilité ;
-Coordonner l'élaboration d'un cadre logique commun avec indicateurs, sources de vérification, risques et hypothèses associé à un plan de gestion des risques ;
-Coordonner l'élaboration d'un Plan de Suivi et Evaluation avec Mode Opératoire du Calcul des Indicateurs (MOCI) et les PDM et l'évaluation finale des projets
-Faciliter le renforcement des capacités du personnel des organisations membres du Cadre commun, des structures nationales et autres partenaires afin de préparer une transition et une reprise des expertises technique par le gouvernement.

Capitaliser les expériences
-Coordonner l'organisation des exercices de capitalisation autour des expériences des interventions du Cadre commun et production des documents.
-Assurer la diffusion des documents de capitalisation au niveau de l'ensemble des acteurs (gouvernement, société civile, bailleurs, etc.) .Diffuser les rapports de suivi - évaluation, les leçons apprises et les études aux membres du cadre commun, aux donateurs et aux entités gouvernementales.

Coordonner l'élaboration et la mise en ouvre d'une stratégie de plaidoyer notamment pour l'internalisation des outils sur des filets sociaux par les différents acteurs : Gouvernement (Ministères de l'Agriculture, Action Sociale,) les autres bailleurs (BM, DFID, USAID, etc.) et le SNU (UNICEF, PAM, FAO, etc.)

Profil requis


Diplôme universitaire dans un des domaines suivants : Sociologie, Anthropologie, Economie, Agro- Economie, Socio-Economie
Expérience minimum de 5 ans dans l'appui aux politiques, programmes ou de projets de développement et d'aide humanitaire de préférence en Afrique subsaharienne
Français courant (écrit - parlé)
Bonne maîtrise des logiciels Word et Excel
Bonne connaissance du milieu des ONG, de la gestion du cycle de projet / approche cadre logique
Bonne connaissance des normes et standards Sphères, des programmes de transferts monétaires, filets sociaux en lien avec la protection sociale

Conditions


Type de contrat: Contrat de 7 mois
Rétribution: 32.829, 46 euros Brut/annuel
Le lieu de travail : Ouagadougou et visites au terrain au même pays.
Incorporation: Le plus tôt possible

Faites parvenir votre candidature (CV et lettre d'intérêt), en spécifiant la référence du processus : PMEAL BF 25/14-15 dans l'objet de votre courriel à: humanitarianstaff@oxfamintermon.org.
Date limite de réception des candidatures: 30.07.2014. Oxfam se réserve le droit de prolonger la date réception selon les circonstances.

Oxfam Intermón souscrit au principe de l'équité, de la diversité et de l'inclusion en matière d'emploi.

Procédure de Sélection


Les personnes intéressées peuvent envoyer leur candidature en cliquant sur ce link. La date de clôture pour les dépôts des dossiers de candidature est fixée au 30/07/2014.


Humanitarian Change Goal Manager

Oxfam America - 22 juillet, 2014 - 17:15
The Humanitarian Change Goal Manager is responsible for developing and implementing an integrated strategy for Oxfam America’s exciting new effort to transform the way that humanitarian assistance is organized and delivered.  This effort involves Oxfam’s programmatic humanitarian work in-country, advocacy in the US to influence the thinking, and influencing practice of a broad range of players in the humanitarian system, and international advocacy in coordination with the Oxfam family.

[Read full job description]

PMEL MANAGER (Burkina Faso, Ouagadougou)

Intermon Oxfam - 22 juillet, 2014 - 14:15
Tipo  Plantilla Referencia  25/14-15

A Intermón Oxfam, nous croyons en la justice et la solidarité et nous travaillons pour changer le monde. Nous luttons contre les causes de la pauvreté et de l’injustice et pas seulement contre leurs conséquences. A partir d’une vision intégrale, nous agissons dans environ 50 pays en Afrique, Amérique Latine et Asie, où nous travaillons sur plus de 500 projets de Développement et d’Action Humanitaire et où nous promouvons le commerce équitable,le plaidoyer et la mobilisation sociale



Responsabilités


Pour notre mission dans le pays du Burkina Faso, nous recherchons un/e PMEAL :

Placée sous la responsabilité hiérarchique du Business Support Manager, et sous responsabilité fonctionnelle des deux postes complémentaires du Régional Fundraiser (RF) et du Gestionnaire de Subvensions (GS). il travaillera sous la tutelle d'Oxfam Intermón avec et pour sept (7) ONG (ACF, SoS Sahel International, GVC/Italia, OCADES/CARITAS, GRET, OXFAM, Christian Aid) et en appui technique au Secrétariat Exécutif du Conseil national de la Sécurité Alimentaire.

Coordonnera le suivi évaluation du programme (cadre commun) et assurera la Capitalisation des expériences et des bonnes pratiques pouvant être partagées dans une stratégie de plaidoyer.

Responsabilités:
Apporter l'Assistance technique aux membres du cadre commun à travers la mise en place d'un cadre commun de suivi-évaluation, Apprentissage et Recevabilité ;
-Coordonner l'élaboration d'un cadre logique commun avec indicateurs, sources de vérification, risques et hypothèses associé à un plan de gestion des risques ;
-Coordonner l'élaboration d'un Plan de Suivi et Evaluation avec Mode Opératoire du Calcul des Indicateurs (MOCI) et les PDM et l'évaluation finale des projets
-Faciliter le renforcement des capacités du personnel des organisations membres du Cadre commun, des structures nationales et autres partenaires afin de préparer une transition et une reprise des expertises technique par le gouvernement.

Capitaliser les expériences
-Coordonner l'organisation des exercices de capitalisation autour des expériences des interventions du Cadre commun et production des documents.
-Assurer la diffusion des documents de capitalisation au niveau de l'ensemble des acteurs (gouvernement, société civile, bailleurs, etc.) .Diffuser les rapports de suivi - évaluation, les leçons apprises et les études aux membres du cadre commun, aux donateurs et aux entités gouvernementales.

Coordonner l'élaboration et la mise en ouvre d'une stratégie de plaidoyer notamment pour l'internalisation des outils sur des filets sociaux par les différents acteurs : Gouvernement (Ministères de l'Agriculture, Action Sociale,) les autres bailleurs (BM, DFID, USAID, etc.) et le SNU (UNICEF, PAM, FAO, etc.)

Profil requis


Diplôme universitaire dans un des domaines suivants : Sociologie, Anthropologie, Economie, Agro- Economie, Socio-Economie
Expérience minimum de 5 ans dans l'appui aux politiques, programmes ou de projets de développement et d'aide humanitaire de préférence en Afrique subsaharienne
Français courant (écrit - parlé)
Bonne maîtrise des logiciels Word et Excel
Bonne connaissance du milieu des ONG, de la gestion du cycle de projet / approche cadre logique
Bonne connaissance des normes et standards Sphères, des programmes de transferts monétaires, filets sociaux en lien avec la protection sociale

Conditions


Type de contrat: Contrat de 7 mois
Rétribution: 32.829, 46 euros Brut/annuel
Le lieu de travail : Ouagadougou et visites au terrain au même pays.
Incorporation: Le plus tôt possible

Faites parvenir votre candidature (CV et lettre d'intérêt), en spécifiant la référence du processus : PMEAL BF 25/14-15 dans l'objet de votre courriel à: humanitarianstaff@oxfamintermon.org.
Date limite de réception des candidatures: 30.07.2014. Oxfam se réserve le droit de prolonger la date réception selon les circonstances.

Oxfam Intermón souscrit au principe de l'équité, de la diversité et de l'inclusion en matière d'emploi.

Procédure de Sélection


Les personnes intéressées peuvent envoyer leur candidature en cliquant sur ce link. La date de clôture pour les dépôts des dossiers de candidature est fixée au 30/07/2014.


What can Islam teach secular NGOs about conflict resolution? (and human development, climate change, gender rights…..)

Latest from Duncan Green's blog - 22 juillet, 2014 - 07:30

Lucy Moore, a policy adviser at Islamic Relief Worldwide came to talk to Oxfam staff last week. We used the ‘in conversation’ format, along the lines of my recent chat with Jamie Love, which seems to work better than the standard powerpoint + Q&A.

Islamic Relief has some really interesting publications on Islamic approaches to human development, gender and development, and in Lucy’s case, ‘conflict transformation’ (which I think means making it better, rather than worse…). She came to Oxfam to present Working in Conflict: A Faith Based Toolkit for Islamic Relief, and its shorter ‘Introduction for external agencies’ (7 pages + 3 page glossary of Islamic terms – v handy).

Lucy’s work points up some of the benefits of working within a faith perspective (most of these apply to other religions just as much as Islam):

Legitimacy: research by the World Bank and others consistently underlines the importance of their faith in poor people’s lives, and that they trust their religious institutions far more than they trust governments, NGOs or anyone else. But if your approach is secular, legalistic, evidence-based and rationalist (all good things, right?), don’t expect it to resonate – it will sound alien to the lives of an awful lot of the people you are trying to help. Take this quote from IR’s work in Yemen:

‘While the trainer was making reference to the UN and international human rights, a participant responded by saying that Islam addressed human rights 1400 years ago… Another participant stood up and said they (the trainees) would not believe or trust any book or material not related to Islamic concepts.’

Collective v Individual: Faith-based approaches often emphasize the importance of the collectivity – community, family etc, over the individual. There are problems with this approach (I’ll come to those), but with regards to some areas like resolving conflicts or climate change (stewardship – the duty this generation owes to future generations), I suspect collective approaches are more likely to work. Discuss.

The importance of ritual: ‘Rituals play an important part in conflict resolution’ – secular agencies often underestimate the importance of ritual in the people’s lives. Not so, faith groups.

Restorative rather than retributive justice: Lucy’s paper states that Islamic theology is very clear that ‘reconciliation and restorative justice is preferable’ to retribution and that wrongdoing creates obligations to ‘make things right’. Shame not everyone is listening – this seems a world away from some of the punishments meted out in the name of Islam.

On obligation to take action on injustice (and not just speak or think about it): According to a well-known Hadith (saying or tradition of the Prophet): “Whosoever of you sees an injustice, let him change it with his hand; and if he is not able to do so, then with his tongue; and if he is not able to do so, then with his heart – and that is the weakest of faith.” And I don’t think ‘with his hand’ includes clicktivism……

Lucy’s advice to secular NGOs wishing to work with faith groups was a) don’t start pretending you’re a theologian; engage with faith leaders instead and b) treat them as ‘architects’ not just ‘gatekeepers’ (when I asked staff in DRC if we worked with faith groups they said ‘sure, we get the priests to distribute our leaflets’. Oops)

So much for the positives, but there were (unsurprisingly) some pretty big concerns.

Firstly, IR seems to understand social capital better than power. The emphasis on community and family is fine when power is equally distributed, but what if the community victimizes some of its members, or husbands abuse wives, or parents beat up their children? The introduction for external agencies was particularly feeble on gender: ‘while social norms do typically exclude [women and youth] from decision-making processes, it is important to be aware that they are likely to be marginalised from the decision making process, while simultaneously utilising alternative avenues of influence and communication.’ Sorry, but I don’t buy this, if it’s saying that backchannels (conversations over the dinner table?) are a substitute for explicit power over decisions.

Secondly, while IR emphasizes the importance of ‘faith literacy’ and paints a remarkably positive picture of Islam, the dissonance with what I see on the news is vast. Even allowing for the bias of Western media, I see few signs of a search for harmony and restorative justice in the Muslim world right now, which seems to be home to a disproportionate number of the world’s conflicts.

But (to end on a positive), another striking aspect of Islam is its willingness to evolve according to changing contexts, and to incorporate local customary law (provided it doesn’t contradict fundamental principles). That at least bodes well for IR’s effort to blend the legitimacy and social roots provided by faith, with the search for empowerment and human development. And respect to Lucy for a) braving a bunch of rights-based headbangers, and b) giving a lunchtime talk in the middle of Ramadan (though I did ask people not to bring sandwiches…..)

I also have a feeling she might want the last word on this topic – over to her (and everyone else)

La oportunidad de una generación: erradicar la desigualdad extrema

OI Blog all posts - spanish - 22 juillet, 2014 - 00:00

Es la oportunidad de esta generación.

El mundo puede estar orgulloso de los progresos alcanzados para erradicar la pobreza – he podido comprobarlo al visitar los lugares más duros del planeta. Ejemplos como el descenso de muertes por enfermedades, el mayor acceso de la población al agua potable y el aumento de la escolarización femenina, demuestran que los escépticos estaban equivocados. Sin embargo, Oxfam y los expertos en números ponen de relieve que los avances alcanzados se encuentran amenazados debido a la extrema desigualdad.

Oxfam Country Director TCHAD (D'jamena)

Intermon Oxfam - 21 juillet, 2014 - 19:15
Tipo  Plantilla Descripción 

Oxfam travaille au Tchad dans divers domaines: préparation et réponse aux crises humanitaires, promotion des droits de la femme, bonne gouvernance et soutien à la société civile, sécurité alimentaire et moyens d'existence dans la région sahélienne et soudanienne. Nous collaborons avec plusieurs partenaires au niveau national et local, avec des programmes et actions de plaidoyer. Nous comptons avec une équipe multidisciplinaire et diverse, hautement engagée à accompagner des changements durables qui réduisent la vulnérabilité et l'inégalité

Referencia  77/ 13 - 14

A Intermón Oxfam, nous croyons en la justice et la solidarité et nous travaillons pour changer le monde. Nous luttons contre les causes de la pauvreté et de l’injustice et pas seulement contre leurs conséquences. A partir d’une vision intégrale, nous agissons dans environ 50 pays en Afrique, Amérique Latine et Asie, où nous travaillons sur plus de 500 projets de Développement et d’Action Humanitaire et où nous promouvons le commerce équitable,le plaidoyer et la mobilisation sociale



Responsabilités


-Donne une direction stratégique au programme d'Oxfam dans le pays d'intervention.
-Responsable envers le Groupe chargé de la gouvernance des programmes de WAM pour l'exécution, la gestion efficace, le suivi et l'évaluation du programme, de même que des enseignements à tirer.
-Dans un modèle de consortium, tient l'Affilié de gestion responsable de l'exécution de sa partie de la stratégie et du plan du programme. Préside l'Équipe de direction pays, avec les Directeurs des Affiliés de mise en oeuvre.
-Est le/la principal(e) représentant(e) d'Oxfam et du programme national dans le pays d'intervention, dans la région et dans le monde. Construit des relations et développe des réseaux.
-Supervise directement le travail de l'Affilié de gestion dans le pays : employés, budget, financement, de même que le programme mis en oeuvre par l'Affilié de Gestion. Il/Elle est supervisé(e) directement par l'Affilié de gestion.
-Veille au succès de la mise en oeuvre des activités de transition vers la Structure de Gestion Unique.
-Travaille avec l'Équipe de direction Pays (le cas échéant) pour veiller au respect des normes minimales dans le pays - pour les programmes, la gestion des programmes, les RH, la finance, la sécurité, la santé et sûreté, etc.
-Coordonne avec l'Équipe de direction pays (le cas échéant) l'identification de nouvelles sources de financement et négocie les possibilités de financement pour appuyer l'exécution du programme.
-Assure la direction générale de la préparation, de l'atténuation et de la gestion des catastrophes, y compris les activités d'intervention humanitaire pour les urgences

Profil requis


-Expérience, au niveau cadre supérieur, de diriger l'élaboration et de garantir l'exécution d'une stratégie de programmation, soit directement soit par le biais de partenaires, dans au moins un contexte difficile.
-Aptitudes analytiques prouvées et capacité à penser stratégiquement, y compris la capacité de penser au-delà du contexte du programme pays et d'agir dans un cadre régional et mondial.
-Capacité de gérer l'élaboration d'une analyse de haut niveau des facteurs entraînant la pauvreté, la marginalisation et la vulnérabilité dans les pays en développement, et de contribuer à cette analyse. Ceci implique d'être capable de « penser politiquement » en comprenant les motivations, les pressions et les difficultés des collègues, des partenaires et des autres acteurs.
-Expérience de gérer et motiver des équipes pluridisciplinaires et géographiquement éloignées; un haut degré de conscience de soi et une bonne capacité à motiver une équipe pour que sa performance soit toujours excellente, tout en soutenant le développement professionnel des individus.
-Expérience de la gestion de processus de changement et de relations complexes impliquant une grande variété de parties prenantes, internes et externes, aux cultures diverses, sur une variété de disciplines et de zones géographiques.
-Expérience de représenter une organisation auprès des partenaires, des agences gouvernementales, des organisations du secteur privé et des donateurs à un niveau hiérarchique élevé ; au niveau local, régional et mondial.
-Un engagement actif à promouvoir l'égalité des sexes et les intérêts des personnes marginalisées dans toutes les activités d'une organisation.
-Grandes capacités de gestion financière pour orienter le budget opérationnel.
-Expérience de la collecte de fonds accumulée dans diverses institutions, aussi bien locales qu'internationales.
-Compréhension de la gestion de la sécurité et des risques dans le contexte des ONGI.
-Expérience au sein d'Oxfam fortement souhaitée avec connaissance et expérience de processus internes One Oxfam (SMS, processus 2020).
-Bonnes connaissances informatiques et compréhension de la manière dont les progrès technologiques peuvent favorablement contribuer aux objectifs d'une ONGI.
-Excellente communication orale et écrite pour motiver, influencer et négocier.
-Maîtrise du français et de l'anglais et idéalement connaissance pratique de la langue locale et l'espagnol.
Compétences Comportementales
-S'efforce d'atteindre les résultats en établissant et communiquant les objectifs et en garantissant que les décisions soient prises et les problèmes soient résolus de manière efficace et adaptée. Capable de résoudre des problèmes complexes et de se montrer clair(e) et efficace dans ses communications et sa représentation.

Comportements externes
*Pensée analytique
*Initiative
*Communications

-Obtient des résultats en travaillant efficacement avec les autres et en leur demandant des comptes. Communique de manière appropriée, encourage et développe les autres, fait part de ses commentaires et adapte son style de direction pour garantir de bons résultats. Capable d'influencer et de gérer plusieurs parties concernées.
Leadership
*Motive & développe les autres
*Obtient des résultats
*Facilite le changement

-Construit et consolide une culture interne en faisant preuve de conscience de soi et en communiquant de manière adaptée afin de montrer l'exemple à suivre.

Comportements internes
*Conscience interpersonnelle

Conditions


Date de prise de fonctions souhaitée:de que possible
Salaire:45.000 euros- 50.000 euros annuel brut (Autres bénefices selon les politiques en vigeur)
Durée:2 ans, renouvelable
Rattachement hierarchique:Direction Régionale Afrique de l'Ouest et Maghreb

Comment poser sa candidature:
Ce poste vous intéresse ?
Faites parvenir votre candidature (CV et lettre d'intérêt), en spécifiant la référence 77/13-14 dans l'objet de votre courriel à: jobs@oxfamintermon.org .

Date limite de réception des candidatures: 21/07/2014

Oxfam Intermón souscrit au principe de l'équité en matière d'emploi.

Seules les personnes sélectionnées pour une entrevue seront contactées

Procédure de Sélection


Les personnes intéressées peuvent envoyer leur candidature en cliquant sur ce link. La date de clôture pour les dépôts des dossiers de candidature est fixée au 21/07/2014.


PMEL MANAGER (Burkina Faso, Ouagadougou)

Intermon Oxfam - 21 juillet, 2014 - 19:15
Tipo  Plantilla Referencia  25/14-15

A Intermón Oxfam, nous croyons en la justice et la solidarité et nous travaillons pour changer le monde. Nous luttons contre les causes de la pauvreté et de l’injustice et pas seulement contre leurs conséquences. A partir d’une vision intégrale, nous agissons dans environ 50 pays en Afrique, Amérique Latine et Asie, où nous travaillons sur plus de 500 projets de Développement et d’Action Humanitaire et où nous promouvons le commerce équitable,le plaidoyer et la mobilisation sociale



Responsabilités


Pour notre mission dans le pays du Burkina Faso, nous recherchons un/e PMEAL :

Placée sous la responsabilité hiérarchique du Business Support Manager, et sous responsabilité fonctionnelle des deux postes complémentaires du Régional Fundraiser (RF) et du Gestionnaire de Subvensions (GS). il travaillera sous la tutelle d'Oxfam Intermón avec et pour sept (7) ONG (ACF, SoS Sahel International, GVC/Italia, OCADES/CARITAS, GRET, OXFAM, Christian Aid) et en appui technique au Secrétariat Exécutif du Conseil national de la Sécurité Alimentaire.

Coordonnera le suivi évaluation du programme (cadre commun) et assurera la Capitalisation des expériences et des bonnes pratiques pouvant être partagées dans une stratégie de plaidoyer.

Responsabilités:
Apporter l'Assistance technique aux membres du cadre commun à travers la mise en place d'un cadre commun de suivi-évaluation, Apprentissage et Recevabilité ;
-Coordonner l'élaboration d'un cadre logique commun avec indicateurs, sources de vérification, risques et hypothèses associé à un plan de gestion des risques ;
-Coordonner l'élaboration d'un Plan de Suivi et Evaluation avec Mode Opératoire du Calcul des Indicateurs (MOCI) et les PDM et l'évaluation finale des projets
-Faciliter le renforcement des capacités du personnel des organisations membres du Cadre commun, des structures nationales et autres partenaires afin de préparer une transition et une reprise des expertises technique par le gouvernement.

Capitaliser les expériences
-Coordonner l'organisation des exercices de capitalisation autour des expériences des interventions du Cadre commun et production des documents.
-Assurer la diffusion des documents de capitalisation au niveau de l'ensemble des acteurs (gouvernement, société civile, bailleurs, etc.) .Diffuser les rapports de suivi - évaluation, les leçons apprises et les études aux membres du cadre commun, aux donateurs et aux entités gouvernementales.

Coordonner l'élaboration et la mise en ouvre d'une stratégie de plaidoyer notamment pour l'internalisation des outils sur des filets sociaux par les différents acteurs : Gouvernement (Ministères de l'Agriculture, Action Sociale,) les autres bailleurs (BM, DFID, USAID, etc.) et le SNU (UNICEF, PAM, FAO, etc.)

Profil requis


Diplôme universitaire dans un des domaines suivants : Sociologie, Anthropologie, Economie, Agro- Economie, Socio-Economie
Expérience minimum de 5 ans dans l'appui aux politiques, programmes ou de projets de développement et d'aide humanitaire de préférence en Afrique subsaharienne
Français courant (écrit - parlé)
Bonne maîtrise des logiciels Word et Excel
Bonne connaissance du milieu des ONG, de la gestion du cycle de projet / approche cadre logique
Bonne connaissance des normes et standards Sphères, des programmes de transferts monétaires, filets sociaux en lien avec la protection sociale

Conditions


Type de contrat: Contrat de 7 mois
Rétribution: 32.829, 46 euros Brut/annuel
Le lieu de travail : Ouagadougou et visites au terrain au même pays.
Incorporation: Le plus tôt possible

Faites parvenir votre candidature (CV et lettre d'intérêt), en spécifiant la référence du processus : PMEAL BF 25/14-15 dans l'objet de votre courriel à: humanitarianstaff@oxfamintermon.org.
Date limite de réception des candidatures: 30.07.2014. Oxfam se réserve le droit de prolonger la date réception selon les circonstances.

Oxfam Intermón souscrit au principe de l'équité, de la diversité et de l'inclusion en matière d'emploi.

Procédure de Sélection


Les personnes intéressées peuvent envoyer leur candidature en cliquant sur ce link. La date de clôture pour les dépôts des dossiers de candidature est fixée au 30/07/2014.


PROGRAM FUNDING OFFICER (Tchad, N'djamena)

Intermon Oxfam - 21 juillet, 2014 - 19:15
Tipo  Plantilla Referencia  23/14-15

A Intermón Oxfam, nous croyons en la justice et la solidarité et nous travaillons pour changer le monde. Nous luttons contre les causes de la pauvreté et de l’injustice et pas seulement contre leurs conséquences. A partir d’une vision intégrale, nous agissons dans environ 50 pays en Afrique, Amérique Latine et Asie, où nous travaillons sur plus de 500 projets de Développement et d’Action Humanitaire et où nous promouvons le commerce équitable,le plaidoyer et la mobilisation sociale



Responsabilités


Pour notre mission dans le pays du Tchad, nous recherchons un/e Program Funding Officer
Placée sous la responsabilité hiérarchique du Business Support Manager, et sous responsabilité fonctionnelle des deux poste complémentaires du Régional Fundraiser (RF) et du Gestionnaire de Subvensions (GS). La personne sélectionnée sera responsable de: a) Contribuer à la maximisation de la captation de fonds au niveau du pays et à la couverture des besoins financiers de la mission Oxfam Intermon. b) Faciliter la gestion correcte et efficace des fonds alloués sous contrats de financements par des bailleurs de fonds. Le lieu de travail sera N'djamena.

Responsabilités/tâches

Responsable de l'envoi de la documentation du projet aux bailleurs de fonds, tout en garantissant le respect des formats et normes des bailleurs de fonds.
Responsable du suivi administratif des contrats de financement signés et mis en oeuvre au Tchad.
Responsable de la correcte information des personnes de référence au siège sur les opportunités de financement existantes, les propositions en cours de développement et les communications faites aux bailleurs sur des contrats en cours.
Elabore, en coordination avec la RF et la GS, le calendrier annuel des présentations des propositions et rapports aux bailleurs de fonds et la réalisation des évaluations et audits.
Coordonne l'élaboration des concept note, des propositions de projet, et des rapports intermédiaires et finaux pour les différents bailleurs des fonds.
Garantir que les conditions et normes des bailleurs des fonds sont connues et appliquées par toute l'équipe avec appui du département de Financement Institutionnel. Forme régulièrement les équipes programme sur les normes et conditions des bailleurs des fonds, en complément des formations dispensées par le département correspondant.
Contribue et participe à la préparation et mise en oeuvre des audits des bailleurs de fonds dans le pays, en collaboration avec l'équipe
Participe à la planification programmatique et financière annuelle au Tchad.
Participe / contribue à d'autres actions liés au Funding pour Oxfam au Tchad

Profil requis


Formation Universitaire, de préférence dans les domaines Sciences économiques, Sociales ou similaire.

Expérience dans l'identification, formulation, suivi et justification des projets de coopération et/ou action humanitaire.

Excellentes capacités d'expression écrite et esprit de synthèse.

Expérience de travail avec les bailleurs de fonds, notamment ECHO, UE, agences UN, et AECID (gouvernement espagnol), coopération espagnole décentralisée.

Excellente maîtrise du français et de l'anglais, tant oral qu'écrit.

Connaissance et expérience dans des projets de développement et d'action humanitaire.

Très bonne connaissance et pratique des programmes informatiques Excel, Word.

Conditions


Type de contrat: Contrat de 6 mois (renouvelable si besoin)
Rétribution: 27.930,67 euros Brut/annuel
Le lieu de travail : N'Djamena
Incorporation: Le plus tôt possible

Faites parvenir votre candidature (CV et lettre d'intérêt), en spécifiant la référence du processus : PFO 23/14-15 dans l'objet de votre courriel à: humanitarianstaff@oxfamintermon.org

Date limite de réception des candidatures: 21.07.2014. Oxfam se réserve le droit de prolonger la date réception selon les circonstances.

Oxfam Intermón souscrit au principe de l'équité, de la diversité et de l'inclusion en matière d'emploi.

Procédure de Sélection


Les personnes intéressées peuvent envoyer leur candidature en cliquant sur ce link. La date de clôture pour les dépôts des dossiers de candidature est fixée au 21/07/2014.


Oxfam Country Director TCHAD (D'jamena)

Intermon Oxfam - 21 juillet, 2014 - 14:15
Tipo  Plantilla Descripción 

Oxfam travaille au Tchad dans divers domaines: préparation et réponse aux crises humanitaires, promotion des droits de la femme, bonne gouvernance et soutien à la société civile, sécurité alimentaire et moyens d'existence dans la région sahélienne et soudanienne. Nous collaborons avec plusieurs partenaires au niveau national et local, avec des programmes et actions de plaidoyer. Nous comptons avec une équipe multidisciplinaire et diverse, hautement engagée à accompagner des changements durables qui réduisent la vulnérabilité et l'inégalité

Referencia  77/ 13 - 14

A Intermón Oxfam, nous croyons en la justice et la solidarité et nous travaillons pour changer le monde. Nous luttons contre les causes de la pauvreté et de l’injustice et pas seulement contre leurs conséquences. A partir d’une vision intégrale, nous agissons dans environ 50 pays en Afrique, Amérique Latine et Asie, où nous travaillons sur plus de 500 projets de Développement et d’Action Humanitaire et où nous promouvons le commerce équitable,le plaidoyer et la mobilisation sociale



Responsabilités


-Donne une direction stratégique au programme d'Oxfam dans le pays d'intervention.
-Responsable envers le Groupe chargé de la gouvernance des programmes de WAM pour l'exécution, la gestion efficace, le suivi et l'évaluation du programme, de même que des enseignements à tirer.
-Dans un modèle de consortium, tient l'Affilié de gestion responsable de l'exécution de sa partie de la stratégie et du plan du programme. Préside l'Équipe de direction pays, avec les Directeurs des Affiliés de mise en oeuvre.
-Est le/la principal(e) représentant(e) d'Oxfam et du programme national dans le pays d'intervention, dans la région et dans le monde. Construit des relations et développe des réseaux.
-Supervise directement le travail de l'Affilié de gestion dans le pays : employés, budget, financement, de même que le programme mis en oeuvre par l'Affilié de Gestion. Il/Elle est supervisé(e) directement par l'Affilié de gestion.
-Veille au succès de la mise en oeuvre des activités de transition vers la Structure de Gestion Unique.
-Travaille avec l'Équipe de direction Pays (le cas échéant) pour veiller au respect des normes minimales dans le pays - pour les programmes, la gestion des programmes, les RH, la finance, la sécurité, la santé et sûreté, etc.
-Coordonne avec l'Équipe de direction pays (le cas échéant) l'identification de nouvelles sources de financement et négocie les possibilités de financement pour appuyer l'exécution du programme.
-Assure la direction générale de la préparation, de l'atténuation et de la gestion des catastrophes, y compris les activités d'intervention humanitaire pour les urgences

Profil requis


-Expérience, au niveau cadre supérieur, de diriger l'élaboration et de garantir l'exécution d'une stratégie de programmation, soit directement soit par le biais de partenaires, dans au moins un contexte difficile.
-Aptitudes analytiques prouvées et capacité à penser stratégiquement, y compris la capacité de penser au-delà du contexte du programme pays et d'agir dans un cadre régional et mondial.
-Capacité de gérer l'élaboration d'une analyse de haut niveau des facteurs entraînant la pauvreté, la marginalisation et la vulnérabilité dans les pays en développement, et de contribuer à cette analyse. Ceci implique d'être capable de « penser politiquement » en comprenant les motivations, les pressions et les difficultés des collègues, des partenaires et des autres acteurs.
-Expérience de gérer et motiver des équipes pluridisciplinaires et géographiquement éloignées; un haut degré de conscience de soi et une bonne capacité à motiver une équipe pour que sa performance soit toujours excellente, tout en soutenant le développement professionnel des individus.
-Expérience de la gestion de processus de changement et de relations complexes impliquant une grande variété de parties prenantes, internes et externes, aux cultures diverses, sur une variété de disciplines et de zones géographiques.
-Expérience de représenter une organisation auprès des partenaires, des agences gouvernementales, des organisations du secteur privé et des donateurs à un niveau hiérarchique élevé ; au niveau local, régional et mondial.
-Un engagement actif à promouvoir l'égalité des sexes et les intérêts des personnes marginalisées dans toutes les activités d'une organisation.
-Grandes capacités de gestion financière pour orienter le budget opérationnel.
-Expérience de la collecte de fonds accumulée dans diverses institutions, aussi bien locales qu'internationales.
-Compréhension de la gestion de la sécurité et des risques dans le contexte des ONGI.
-Expérience au sein d'Oxfam fortement souhaitée avec connaissance et expérience de processus internes One Oxfam (SMS, processus 2020).
-Bonnes connaissances informatiques et compréhension de la manière dont les progrès technologiques peuvent favorablement contribuer aux objectifs d'une ONGI.
-Excellente communication orale et écrite pour motiver, influencer et négocier.
-Maîtrise du français et de l'anglais et idéalement connaissance pratique de la langue locale et l'espagnol.
Compétences Comportementales
-S'efforce d'atteindre les résultats en établissant et communiquant les objectifs et en garantissant que les décisions soient prises et les problèmes soient résolus de manière efficace et adaptée. Capable de résoudre des problèmes complexes et de se montrer clair(e) et efficace dans ses communications et sa représentation.

Comportements externes
*Pensée analytique
*Initiative
*Communications

-Obtient des résultats en travaillant efficacement avec les autres et en leur demandant des comptes. Communique de manière appropriée, encourage et développe les autres, fait part de ses commentaires et adapte son style de direction pour garantir de bons résultats. Capable d'influencer et de gérer plusieurs parties concernées.
Leadership
*Motive & développe les autres
*Obtient des résultats
*Facilite le changement

-Construit et consolide une culture interne en faisant preuve de conscience de soi et en communiquant de manière adaptée afin de montrer l'exemple à suivre.

Comportements internes
*Conscience interpersonnelle

Conditions


Date de prise de fonctions souhaitée:de que possible
Salaire:45.000 euros- 50.000 euros annuel brut (Autres bénefices selon les politiques en vigeur)
Durée:2 ans, renouvelable
Rattachement hierarchique:Direction Régionale Afrique de l'Ouest et Maghreb

Comment poser sa candidature:
Ce poste vous intéresse ?
Faites parvenir votre candidature (CV et lettre d'intérêt), en spécifiant la référence 77/13-14 dans l'objet de votre courriel à: jobs@oxfamintermon.org .

Date limite de réception des candidatures: 21/07/2014

Oxfam Intermón souscrit au principe de l'équité en matière d'emploi.

Seules les personnes sélectionnées pour une entrevue seront contactées

Procédure de Sélection


Les personnes intéressées peuvent envoyer leur candidature en cliquant sur ce link. La date de clôture pour les dépôts des dossiers de candidature est fixée au 21/07/2014.


PMEL MANAGER (Burkina Faso, Ouagadougou)

Intermon Oxfam - 21 juillet, 2014 - 14:15
Tipo  Plantilla Referencia  25/14-15

A Intermón Oxfam, nous croyons en la justice et la solidarité et nous travaillons pour changer le monde. Nous luttons contre les causes de la pauvreté et de l’injustice et pas seulement contre leurs conséquences. A partir d’une vision intégrale, nous agissons dans environ 50 pays en Afrique, Amérique Latine et Asie, où nous travaillons sur plus de 500 projets de Développement et d’Action Humanitaire et où nous promouvons le commerce équitable,le plaidoyer et la mobilisation sociale



Responsabilités


Pour notre mission dans le pays du Burkina Faso, nous recherchons un/e PMEAL :

Placée sous la responsabilité hiérarchique du Business Support Manager, et sous responsabilité fonctionnelle des deux postes complémentaires du Régional Fundraiser (RF) et du Gestionnaire de Subvensions (GS). il travaillera sous la tutelle d'Oxfam Intermón avec et pour sept (7) ONG (ACF, SoS Sahel International, GVC/Italia, OCADES/CARITAS, GRET, OXFAM, Christian Aid) et en appui technique au Secrétariat Exécutif du Conseil national de la Sécurité Alimentaire.

Coordonnera le suivi évaluation du programme (cadre commun) et assurera la Capitalisation des expériences et des bonnes pratiques pouvant être partagées dans une stratégie de plaidoyer.

Responsabilités:
Apporter l'Assistance technique aux membres du cadre commun à travers la mise en place d'un cadre commun de suivi-évaluation, Apprentissage et Recevabilité ;
-Coordonner l'élaboration d'un cadre logique commun avec indicateurs, sources de vérification, risques et hypothèses associé à un plan de gestion des risques ;
-Coordonner l'élaboration d'un Plan de Suivi et Evaluation avec Mode Opératoire du Calcul des Indicateurs (MOCI) et les PDM et l'évaluation finale des projets
-Faciliter le renforcement des capacités du personnel des organisations membres du Cadre commun, des structures nationales et autres partenaires afin de préparer une transition et une reprise des expertises technique par le gouvernement.

Capitaliser les expériences
-Coordonner l'organisation des exercices de capitalisation autour des expériences des interventions du Cadre commun et production des documents.
-Assurer la diffusion des documents de capitalisation au niveau de l'ensemble des acteurs (gouvernement, société civile, bailleurs, etc.) .Diffuser les rapports de suivi - évaluation, les leçons apprises et les études aux membres du cadre commun, aux donateurs et aux entités gouvernementales.

Coordonner l'élaboration et la mise en ouvre d'une stratégie de plaidoyer notamment pour l'internalisation des outils sur des filets sociaux par les différents acteurs : Gouvernement (Ministères de l'Agriculture, Action Sociale,) les autres bailleurs (BM, DFID, USAID, etc.) et le SNU (UNICEF, PAM, FAO, etc.)

Profil requis


Diplôme universitaire dans un des domaines suivants : Sociologie, Anthropologie, Economie, Agro- Economie, Socio-Economie
Expérience minimum de 5 ans dans l'appui aux politiques, programmes ou de projets de développement et d'aide humanitaire de préférence en Afrique subsaharienne
Français courant (écrit - parlé)
Bonne maîtrise des logiciels Word et Excel
Bonne connaissance du milieu des ONG, de la gestion du cycle de projet / approche cadre logique
Bonne connaissance des normes et standards Sphères, des programmes de transferts monétaires, filets sociaux en lien avec la protection sociale

Conditions


Type de contrat: Contrat de 7 mois
Rétribution: 32.829, 46 euros Brut/annuel
Le lieu de travail : Ouagadougou et visites au terrain au même pays.
Incorporation: Le plus tôt possible

Faites parvenir votre candidature (CV et lettre d'intérêt), en spécifiant la référence du processus : PMEAL BF 25/14-15 dans l'objet de votre courriel à: humanitarianstaff@oxfamintermon.org.
Date limite de réception des candidatures: 30.07.2014. Oxfam se réserve le droit de prolonger la date réception selon les circonstances.

Oxfam Intermón souscrit au principe de l'équité, de la diversité et de l'inclusion en matière d'emploi.

Procédure de Sélection


Les personnes intéressées peuvent envoyer leur candidature en cliquant sur ce link. La date de clôture pour les dépôts des dossiers de candidature est fixée au 30/07/2014.


PROGRAM FUNDING OFFICER (Tchad, N'djamena)

Intermon Oxfam - 21 juillet, 2014 - 14:15
Tipo  Plantilla Referencia  23/14-15

A Intermón Oxfam, nous croyons en la justice et la solidarité et nous travaillons pour changer le monde. Nous luttons contre les causes de la pauvreté et de l’injustice et pas seulement contre leurs conséquences. A partir d’une vision intégrale, nous agissons dans environ 50 pays en Afrique, Amérique Latine et Asie, où nous travaillons sur plus de 500 projets de Développement et d’Action Humanitaire et où nous promouvons le commerce équitable,le plaidoyer et la mobilisation sociale



Responsabilités


Pour notre mission dans le pays du Tchad, nous recherchons un/e Program Funding Officer
Placée sous la responsabilité hiérarchique du Business Support Manager, et sous responsabilité fonctionnelle des deux poste complémentaires du Régional Fundraiser (RF) et du Gestionnaire de Subvensions (GS). La personne sélectionnée sera responsable de: a) Contribuer à la maximisation de la captation de fonds au niveau du pays et à la couverture des besoins financiers de la mission Oxfam Intermon. b) Faciliter la gestion correcte et efficace des fonds alloués sous contrats de financements par des bailleurs de fonds. Le lieu de travail sera N'djamena.

Responsabilités/tâches

Responsable de l'envoi de la documentation du projet aux bailleurs de fonds, tout en garantissant le respect des formats et normes des bailleurs de fonds.
Responsable du suivi administratif des contrats de financement signés et mis en oeuvre au Tchad.
Responsable de la correcte information des personnes de référence au siège sur les opportunités de financement existantes, les propositions en cours de développement et les communications faites aux bailleurs sur des contrats en cours.
Elabore, en coordination avec la RF et la GS, le calendrier annuel des présentations des propositions et rapports aux bailleurs de fonds et la réalisation des évaluations et audits.
Coordonne l'élaboration des concept note, des propositions de projet, et des rapports intermédiaires et finaux pour les différents bailleurs des fonds.
Garantir que les conditions et normes des bailleurs des fonds sont connues et appliquées par toute l'équipe avec appui du département de Financement Institutionnel. Forme régulièrement les équipes programme sur les normes et conditions des bailleurs des fonds, en complément des formations dispensées par le département correspondant.
Contribue et participe à la préparation et mise en oeuvre des audits des bailleurs de fonds dans le pays, en collaboration avec l'équipe
Participe à la planification programmatique et financière annuelle au Tchad.
Participe / contribue à d'autres actions liés au Funding pour Oxfam au Tchad

Profil requis


Formation Universitaire, de préférence dans les domaines Sciences économiques, Sociales ou similaire.

Expérience dans l'identification, formulation, suivi et justification des projets de coopération et/ou action humanitaire.

Excellentes capacités d'expression écrite et esprit de synthèse.

Expérience de travail avec les bailleurs de fonds, notamment ECHO, UE, agences UN, et AECID (gouvernement espagnol), coopération espagnole décentralisée.

Excellente maîtrise du français et de l'anglais, tant oral qu'écrit.

Connaissance et expérience dans des projets de développement et d'action humanitaire.

Très bonne connaissance et pratique des programmes informatiques Excel, Word.

Conditions


Type de contrat: Contrat de 6 mois (renouvelable si besoin)
Rétribution: 27.930,67 euros Brut/annuel
Le lieu de travail : N'Djamena
Incorporation: Le plus tôt possible

Faites parvenir votre candidature (CV et lettre d'intérêt), en spécifiant la référence du processus : PFO 23/14-15 dans l'objet de votre courriel à: humanitarianstaff@oxfamintermon.org

Date limite de réception des candidatures: 21.07.2014. Oxfam se réserve le droit de prolonger la date réception selon les circonstances.

Oxfam Intermón souscrit au principe de l'équité, de la diversité et de l'inclusion en matière d'emploi.

Procédure de Sélection


Les personnes intéressées peuvent envoyer leur candidature en cliquant sur ce link. La date de clôture pour les dépôts des dossiers de candidature est fixée au 21/07/2014.


Syndiquer le contenu