Angélique Kidjo

Angélique Kidjo a travaillé auprès de petits producteurs de coton en Afrique de l'Ouest
Angélique Kidjo a travaillé auprès de petits producteurs de coton en Afrique de l'Ouest

Originaire du Bénin, Angélique Kidjo est l'une des plus grandes stars de la musique World de ces vingt dernières années. Surnommée la "Diva de l'Afrique" par le Time Magazine et considérée comme l'une des célébrités les plus influentes d'Afrique par Forbes elle milite pour Oxfam avec une passion et un enthousiasme communicatifs et a visité plusieurs projets d'Oxfam pour sensibiliser l’opinion publique.

En 2005, Angélique est allée à la rencontre des principaux responsables internationaux lors de la réunion de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à Hong Kong, dans le cadre de la campagne d’Oxfam "Pour un commerce équitable". Aux côtés de l’acteur mexicain Gael Garcia Bernal et de la rock star chinoise Anthony Wong, elle a présenté au directeur de l’OMC, Pascal Lamy, les 18 millions de signatures de la pétition "Big Noise" lancée par Oxfam pour exiger des règles commerciales équitables.

En 2006, Angélique s’est rendue dans le district de Wajir, au nord du Kenya, une région dévastée par la sécheresse. Elle a pu témoigné du travail d’urgence effectué par les équipes d’Oxfam sur place et a aidé à attirer l’attention sur la crise que traversait la Corne de l’Afrique. 

Toujours aux côtés d’Oxfam, la chanteuse s’est déplacée à l’est du Tchad, dans une zone de grande instabilité, frontalière du Darfour, au Soudan. Elle a appelé les responsables politiques mondiaux à user de tous leurs moyens diplomatiques pour établir un cessez-le-feu immédiat dans cette région soudanaise déchirée par la guerre. 

Défenseuse dynamique et dévouée pour les pauvres, Angélique a pris part à un large éventail d'activités pour le compte d'Oxfam. Elle a assisté à des réunions de haut rang avec les présidents du Tchad, du Bénin, du Kenya, le ministre français des Affaires étrangères et le Secrétariat de l'ONU. Elle s’est exprimée et a chanté lors d'événements publics, notamment des concerts à New York et en Afrique du Sud pour la campagne "Contrôlez les armes", et à Berlin pour le concert du G8.

En 2008, Angélique a chanté sur le tube "In my name" avec Will.i.am des Black Eyed Peas, une chanson appelant les responsables politiques à tenir leurs promesses envers les citoyens les plus pauvres du monde et à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement. Elle a tourné dans le clip vidéo et a participé à son lancement, à l'ONU. Le clip d’"In my name" a été visualisé 1,5 million de fois sur YouTube ! Angélique a également fait don à Oxfam des bénéfices des téléchargements de la vidéo de sa chanson "Gimme Shelter".

En décembre 2009, Angélique a participé à la conférence de Copenhague sur le climat. Elle a parlé devant plus de 20 000 personnes et a remis une pétition à Yvo de Boer, Secrétaire exécutif de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Angélique est l'une des "Sisters on the Planet" d'Oxfam, un groupe de campagne mettant en évidence les conséquences du changement climatique sur les populations pauvres et les femmes en particulier. Elle représente aujourd’hui une vraie force de mobilisation, dans le monde entier, sur les questions des droits des femmes. 

"Oxfam est une organisation militante combative, dit Angélique Kidjo. Je ne la soutiens pas seulement en raison du travail humanitaire extraordinaire qu’elle fait dans des pays comme le Tchad, mais aussi parce qu'elle mène campagne et s'attaque aux causes profondes de la pauvreté."

En 2008, elle a reçu le titre de Commandant de l'Ordre national du mérite du Bénin, pour bons et loyaux services à la Nation. Polyglotte, militante motivée et indomptable, Angélique est une source d'inspiration pour toutes celles et ceux qui travaillent avec elle.

Partagez cette page :