Contrôle du commerce des armes : pour une mise en œuvre rigoureuse du traité

Grâce à votre soutien, le traité international sur le commerce des armes entrera en vigueur avant la fin de l’année 2014

Le 2 avril 2013 fut un jour historique : à une écrasante majorité, l’ONU adoptait le Traité sur le commerce des armes, instaurant la première réglementation mondiale des ventes d’armement.

Moins de 18 mois plus tard, le 25 septembre 2014, plus de 50 Etats avaient déjà ratifié le TCA, déclenchant le compte-à-rebours jusqu’à son entrée en vigueur, 90 jours après.

L’absence de contrôle mondial des armes fait payer aux populations civiles un tribut bien trop lourd, permettant à des armes et des munitions de tomber entre les mains de dictateurs et de chefs de guerre : 

  • Deux balles sont produites par personne dans le monde chaque année
  • La violence armée, au total, cause jusqu'à 2 000 décès par jour. Des centaines de milliers d’autres personnes sont déplacées, mutilées ou perdent leur moyen d’existence
  • Les conflits coûtent aux pays africains 18 milliards de dollars chaque année.

Aujourd’hui, les gouvernements ont l’opportunité de changer la façon dont le commerce des armes fonctionne, pour le bien de toutes et tous. Si ce traité est mis en œuvre de façon rigoureuse, il permettra réellement de sauver des vies.

Une fois le traité en vigueur, prenant ainsi force de règle de droit international, le prochain défi sera de veiller à ce qu’il soit solidement mis en œuvre. Nous devons également continuer à encourager tous les autres Etats à signer et ratifier ce texte. Plus nombreux seront les pays ayant signé et ratifié le traité sur le commerce des armes, meilleure sera sa mise en œuvre.

Ce que vous pouvez faire

Rejoignez le mouvement Contrôlez les armes et demandez aux États membres des Nations unies de signer et ratifier le Traité sur le commerce des armes (TCA) pour que celui-ci contribue à sauver des vies, à prévenir les violations des droits humains et à protéger les moyens de subsistance des populations à travers le monde :

  • Fêtez la 50e ratification du traité avec la directrice générale d'Oxfam International Winnie Byanyima en partageant son témoignage publié sur ce Tumblr 50fetant50.tumblr.com
  • Suivez @Controlarms et @Oxfam_fr sur Twitter
  • Consultez l’état des signatures et ratifications, pays par pays.
  • Suivez l’universalisation du Traité sur le commerce des armes.
  • Découvrez, commentez et partagez nos derniers blogs sur le traité sur le commerce des armes
  • Lisez et partagez nos derniers rapports sur le traité sur le commerce des armes
  • Consultez la carte interactive sur armstreaty.org pour connaître la position de votre gouvernement sur les points essentiels du TCA
  • Regardez la vidéo "Bang For Your Buck" et découvrez comment le fait que les armes soient accessibles très facilement mine les services de santé et nuit au développement d'un pays comme le Burundi

Rendez-vous avec l’Histoire

Quand Oxfam et la coalition Contrôlez les armes lancèrent cette campagne, il y a plus de dix ans, l’idée d’un traité sur le commerce des armes (TCA) était jugée utopique par de nombreux États. Mais après des années de campagne et de militantisme, ce TCA est devenu réalité. Ouvert à la signature le 3 juin 2013, le traité entrera en vigueur le 24 décembre 2014, soit 90 jours, jour pour jour, après sa ratification par au moins 50 États.

En 2006, plus d’un million de personnes signèrent notre pétition « Un million de visages », remise à Kofi Annan, Secrétaire général de l’ONU. En décembre de cette même année, lors de l’Assemblée générale des Nations unies, une très large majorité d’États votèrent en faveur de l’ouverture des négociations sur un traité sur le commerce des armes, en vue de l’adoption d’un texte en juillet 2012. Malheureusement, le projet de traité, pourtant soutenu par une majorité de pays, ne put alors être adopté, les États-Unis, suivis par la Russie et quelques autres États, exigeant davantage de temps.

L’Assemblée générale des Nations unies a finalement approuvé le Traité sur le commerce des armes en avril 2013. Mais nous avons encore un long chemin à parcourir, et votre soutien reste plus indispensable que jamais si nous voulons continuer sur notre lancée et sauver des vies. Nous devons maintenir la pression et convaincre encore davantage de pays de signer et ratifier ce traité.

Vous souhaitez qu'un traité sur le commerce des armes fort et efficace devienne enfin réalité ? Rejoignez le mouvement !