À propos des droits en situation de crise

Nous pensons que chaque femme, chaque homme, chaque enfant affecté par un conflit ou une catastrophe a le droit de vivre dans la dignité et la sécurité. Les personnes en situation vulnérable, que ce soit en raison d’un séisme, d’une vague de sécheresse ou d’une guerre civile, ont le droit de vivre sans violence, d’avoir accès à de l’eau potable, d’avoir un toit et de la nourriture. Elles ont aussi le droit d’être entendues et de maîtriser elle-même le cours de leur existence.

Avec votre soutien, la campagne pour les Droits en situation de crise milite pour que :

  • celles et ceux qui sont affectés par des conflits, des situations d’insécurité et des catastrophes bénéficient de l’aide dont elles ont besoin et de la protection nécessaire, considérée comme un droit ;
  • les gouvernements et la communauté internationale s’attaquent aux causes politiques profondes de leur vulnérabilité et mettent en œuvre des solutions pour y remédier.

Il n’existe pas de catastrophe “naturelle” à proprement parler : leur ampleur n’est bien souvent que la conséquence d’un mépris pour les vies des personnes pauvres les plus vulnérables et d’un échec en termes de préparation et de réaction.

Et il n’existe pas non plus de fatalité en période de guerre, qui voudrait que les pertes civiles soient un tribut inévitable : ces pertes humaines ne sont que la conséquence d’une violation des règles qui imposent que les populations civiles soient protégées, quelle que soit la nature du conflit.

Quel que soit le pays dans lequel vous vivez, où que vous soyez, vous pouvez contribuer à faire respecter ces droits. Découvrez comment !