Les abeilles doivent être nourries au sucre de canne, faute de nectar
Les abeilles doivent être nourries au sucre de canne, faute de nectar

Des conséquences réelles du changement climatique : l'avenir en sursis d'un apiculteur, au Honduras

German Garcia Lara est apiculteur et menuisier et c'est grâce à ses abeilles qu'il peut payer les frais de scolarité de ses trois enfants. Cependant, en raison des précipitations de plus en plus imprévisibles, de l'allongement des périodes sèches et de la hausse des températures, les fleurs n'éclosent plus comme auparavant et, lorsqu'elles bourgeonnent enfin, sont menacées par les fortes pluies. Il n'y a donc pas suffisamment de nectar pour les abeilles et la production de miel en pâtit. Le climat changeant s'accompagne également de nouveaux "fléaux" qui peuvent nuire aux abeilles, tandis que les périodes plus froides menacent elles aussi leur survie. Cherchant à surmonter ces nouvelles difficultés, German nourrit les abeilles artificiellement avec du sucre et cultive différentes plantes à fleurs dans l'espoir d'en avoir suffisamment à l'avenir.

Des pluies irrégulières

"Quand j'ai commencé l'apiculture, les premières années, les choses allaient mieux. Le climat était meilleur et je récoltais davantage de miel avec moins de ruches. En 2005, j'ai réussi à produire 12 barils de miel avec 50 ruches. Cette année - et toutes celles qui ont suivi 2005 - le changement climatique a commencé à devenir problématique à cause de la baisse de la récolte. 2010 nous a probablement causé le plus de difficultés. En ce moment j'ai 70 ruches et je n'ai pas produit plus de cinq barils de miel.

"Les fortes pluies, que nous attendons normalement à une saison précise, arrivent soudainement pendant d'autres saisons. Il se met subitement à pleuvoir pendant la saison sèche et nous ne pouvons alors pas récolter le miel.

"Nos ressources économiques ont diminué, c'est sûr. On a géré notre activité d'apiculture avec le plus grand soin requis, on a changé les reines pour améliorer les ruches et pour récolter davantage, mais ça n'a pas réussi.

"Tout ce que j'ai, je le dois aux abeilles"

"Je me demande parfois si je vais laisser tomber l'apiculture, parce que les coûts sont élevés. Pendant la saison des pluies, il faut acheter beaucoup de sucre pour nourrir les abeilles parce qu'il n'y a plus assez de nectar. Il faut aussi acheter beaucoup de produits et de médicaments pour traiter les épidémies et les maladies dans la ruche, ce qui pose également beaucoup de problèmes. En plus de tout cela, je dois payer les frais de scolarité de mes enfants. Ma fille va au lycée. Mais je vais persévérer avec les abeilles parce que tout ce que j'ai, je le leur dois.

"En fait, mon fils de 16 ans a pris lui-même sa décision. Il a déjà plusieurs ruches et il dit qu'il aura à son tour, un jour, son propre rucher.

"En ce moment, je sème des graines de goyavier et d'autres arbres à fleurs qui me sont d'une grande aide pour produire plus de miel. Nous avons étudié les plantes à fleurs et avons rechercher celles qui fleurissent pendant la saison des pluies. Nous allons demander une formation sur ce type de plantes car cela nous aiderait à diminuer l'alimentation artificielle des abeilles. Si nous avions plus de plantes fleuries pendant la saison des pluies, nous dépenserions moins en aliments artificiels, principalement du sucre."

L'Odeco (Organizacion para el Desarrollo de Corquin), partenaire d'Oxfam, aide les communautés à s'adapter aux périodes de sécheresse et aux fortes précipitations, imprévisibles. Elle apporte son expertise et son soutien pour permettre aux familles d'accroître leur production alimentaire en utilisant différentes techniques agricoles et en diversifiant leurs cultures. Elle fournit également des citernes alimentaires permettant de stocker le grain en cas d'échec des récoltes. Face à la multiplication des glissements de terrain, elle se concentre également sur la reforestation, afin d'aider à protéger les communautés et les réserves d'eau.

En savoir plus

Agissez : Rejoignez notre appel en faveur de la création d'un Fonds sur le climat

La campagne d'Oxfam sur le changement climatique

Les abeilles doivent être nourris au sucre de canne, faute de nectar
Permalink: http://oxf.am/Zw5