Un documentaire sur les armes au Burundi remporte le concours "Shooting Poverty"

"Au Burundi, une grenade coûte le même prix qu'une bière". C'est ce message choc, sur lequel s'ouvre le court-métrage "Bang For Your Buck", qui a retenu l'attention du jury et du public du concours "Shooting Poverty". De février à juin 2010, Oxfam a demandé à des jeunes du monde entier de donner leur vision de la violence armée, à travers un documentaire. Le défi : montrer, par le biais d'un film, le coût réel pour les communautés pauvres du monde entier de la faible régulation du commerce des armes et de la violence armée qui en découle.

Ensemble, Seth Chase, réalisateur américain, et Brice Blondel, analyste politique français, ont réussi la lourde tâche de réaliser un film convaincant, dénué de tout sensationnalisme et reposant principalement sur des témoignages personnels particulièrement émouvants. 

Bang For Your Buck, film gagnant du concours ShootingPoverty 

Seth et Brice sont les tous premiers lauréats de ce concours organisé par Oxfam.

"Pour moi, le but de ce film était de montrer au monde qu'il existe un pays, au beau milieu de l'Afrique, qui s'appelle le Burundi, et que nous pourrions aider les Burundais dans leur combat contre les armes légères", confiait Brice, interviewé par Oistein Thorsen, producteur exécutif du concours Shooting Poverty, juste après l'annonce des lauréats.

"Je ne voulais vraiment pas que ce soit un film de victimisation mais plutôt un film sur la manière dont les armes se sont insinuées dans la culture du Burundi et sur le fait que tous les pays impliqués dans le commerce des armes se partagent la responsabilité de cette tragédie. J'espère que ce film participe, à sa façon, au processus qui permettra de mettre en œuvre la solution à ce problème."

"Nous aimerions que les gens comprennent l'importance du problème des armes légères et réalisent comment elles affectent les populations du monde entier, en tous lieux, y compris dans l'un des plus petits pays d'Afrique", précise Seth.

"Ce documentaire souligne certains aspects de ce problème et tente d'en donner une vision humaine, mais en quinze minutes, ça ne peut être qu'une photographie. Il doit servir de prétexte à une réflexion plus large. Si c'est le cas, alors le film remplit sa mission, il devrait aussi permettre d'ouvrir la porte à un plus grand intérêt de la part du public sur ces questions.

Seth et Brice travaillent aujourd'hui à un nouveau projet de documentaire sur la discrimination et les violences à l'encontre des femmes au Burundi.

L'intégralité de l'interview de Seth Chase et Brice Blondel est disponible (en anglais) sur le site Shooting Poverty, ainsi que leur film et ceux des deux autres finalistes qui traitent également des conséquences de la faible régulation du marché des armes en Inde ("April 6th") et au Brésil ("Grosso Calibre").

En savoir plus

Campagne Contrôlez les armes

Permalink: http://oxf.am/ZmB