Des soins de santé de qualité : un droit fondamental, pas un luxe (Ranjan Rahi)
L'assistance aux soins de santé primaire dans les pays pauvres a presque diminué de moitié ces dix dernières années

Donner priorité au public et offrir des soins de santé à tous

L'accès à des soins de santé de qualité est un droit fondamental et non un luxe. Toutefois, dans les pays pauvres, l'augmentation de l'offre par le secteur privé signifie que les soins de santé sont souvent trop chers ou de qualité si médiocre qu'ils mettent les vies en danger.


Ces problèmes sont une réalité pour les familles pauvres, et rien ne semble indiquer que le secteur privé travaille pour les personnes les plus pauvres.


Malgré cela, les pays riches et les institutions insistent pour qu'une partie plus importante de l'argent destiné à l'aide - c'est-à-dire l'argent qui aide, entre autres, à financer les hôpitaux et les soins ou à payer les infirmières dans les pays pauvres - soit dépensé pour financer des services privés.


Les choses doivent changer. Seuls les pays pauvres possédant de solides services de santé publique ont réussi à faire les progrès nécessaires pour offrir des soins de santé à tous. Oxfam lance un appel aux pays riches et aux organismes internationaux tels que la Banque mondiale pour qu'ils donnent « priorité au public » et apportent un soutien robuste aux soins de santé publics afin de sauver des vies.


Signez le pacte pour apporter votre soutien au renforcement des services sanitaires qui offrent des soins de santé gratuits et de qualité à tous.

Permalink: http://oxf.am/ZeQ