Tagged: conflit

Press Release

Oxfam demande aux donateurs d’allouer l’aide en fonction des besoins et non des gains politiques ou militaires à court terme.

Press Release
La moitié de la population n'a pas accès à l'eau potable. Caroline Gluck/Oxfam

Le Sud-Soudan fera face à d’énormes défis et nécessitera, quel que soit le résultat du référendum qui se tiendra du 9 au 15 janvier 2011, un soutien à long terme de la part du reste du monde. Le Sud-Soudan pourrait devenir le plus jeune pays au monde mais aussi l’un des moins développés.

Press Release
Un soldat afghan en patrouille dans les rues de la province de Balkh. Crédit: Gulbuddin Elham/Oxfam

Alors que les ministres des Affaires étrangères se réunissent à Londres pour une conférence sur l'Afghanistan, plusieurs ONG préviennent que l’utilisation de l’aide par les forces militaires internationales comme une arme de guerre « non-létale » met en danger la population afghane.

Galerie photo

La population du Sud-Soudan a fait preuve d'une résilience extraordinaire pour traverser plusieurs décennies de guerre. Témoignages photographiques de la manière dont elle se remet de ces années d'horreur.

Press Release
Camp de déplacées internes à Haradh dans le gouvernorat de  Hajjah, à 30km au sud des lignes de front. Oxfam procure eau, sanitaires et services d’hygiène. Crédit: Oxfam

L’agence internationale Oxfam a lancé un avertissement aujourd’hui en déclarant que la situation d’urgence au Yémen, engendrée par le conflit qui sévit dans ce pays, pourrait bientôt s’enflammer et se transformer en crise humanitaire à part entière.

Press Release
Est Congo. Janvier 2006. Marché de Katutu, Bukavu, Sud-Kivu. Les combats ont considérablement augmenté la faim, la maladie, et la mort, et d’indénombrables abus des droits de l’homme. Crédit  Tineke D'haese/Oxfam

Depuis le début des opérations militaires en janvier dernier, plus de 600 civils ont été tués et des milliers de femmes et de filles violées par les groupes rebelles armés et les forces gouvernementales.

Press Release
Une jeune fille de 17 ans dans un centre de transition et de réhabilitation pour enfants qui ont fuit les forces armées. Crédit Caroline Irby

Les cas de viols, de travaux forcés, les attaques de représailles et les actes de torture à l’encontre des civils ne cessent d’augmenter dans l'Est du Congo en raison de la récente offensive militaire soutenue par l’ONU

Syndiquer le contenu