Tagged: paix et sécurité

Press Release

Des dizaines de milliers de personnes resteront privées d’une aide humanitaire vitale si la mission des Nations unies au Congo n’augmente pas sa présence dans les zones attaquées par l’Armée de résistance du Seigneur (LRA), souligne, Oxfam.

Vidéothèque
See video

Le 20 juillet, les dirigeants internationaux se réuniront pour discuter de l'avenir de l'Afghanistan, lors de la conférence de Kaboul.
Oxfam a demandé à des citoyens afghans ce qu'ils attendent de ces discussions.

Press Release
Un homme achète un générateur pour fournir de l'électricité à sa maison. Coupures d'électricité quotidiennes dans la bande de Gaza forcent les Palestiniens à recourir à des générateurs à bas pour continuer avec leur vie. Crédit: Karl Schembri/Oxfam

Oxfam condamne l’attaque de la flottille humanitaire qui a causé la mort de plusieurs passagers et établit un lien entre cette tragédie et l’incapacité d’Israël et de la communauté internationale à mettre fin au blocus auquel la bande de Gaza est soumise depuis trois ans.

Press Release

While Oxfam has no connection to the Gaza flotilla, we condemn any use of violence and loss of life which occured when the Israeli navy intercepted it at sea.

Galerie photo

La population du Sud-Soudan a fait preuve d'une résilience extraordinaire pour traverser plusieurs décennies de guerre. Témoignages photographiques de la manière dont elle se remet de ces années d'horreur.

Press Release
Un enfant se réfugiant dans Kaboul. Crédit : Mohammed Salim/Oxfam

Trop peu d'Afghans bénéficient des efforts internationaux d'assistance dans leurs pays, et un tiers de la population risque de ne pas manger à sa faim.

Emergency Article
Des enfants déplacés internes, ayant fuit une offensive militaire, font la queue pour leur ration de nourriture au camp du UNHCR de Yar Hussain dans le quartier de Swabi. 16 Juin 2009. Crédit: REUTERS/Faisal Mahmood, courtesy alertnet.org

Les récents conflits dans la vallée de Swat, dans la Province de la Frontière-du-Nord-Ouest, ont forcé plus de 2 millions d'hommes, de femmes et d'enfants à fuir de chez eux. Nous envisageons de soutenir près de 360 000 personnes déplacées de l'intérieur.

Press Release
Barwako Issa Noorow allaite son enfant Ali (Un an). La mère de son mari a été abattue à Baidoa, ce qui l’a persuadé de quitter la Somalie. Crédit: David Levene/Oxfam

Plus de 1,4 million de personnes ont été forcées de quitter leurs foyers cette année en raison de la recrudescence de la violence en République démocratique du Congo, au Soudan et en Somalie.

Syndiquer le contenu