Tagged: Congo (République démocratique du)

Press Release

Les forces des Nations unies chargées du maintien de la paix sont un des principaux instruments de protection des civils. Pourtant, elles ne s'engagent pourtant que rarement auprès des communautés locales qu'elles sont censées protéger, constate l'organisation internationale Oxfam.

Press Release

Des dizaines de milliers de personnes resteront privées d’une aide humanitaire vitale si la mission des Nations unies au Congo n’augmente pas sa présence dans les zones attaquées par l’Armée de résistance du Seigneur (LRA), souligne, Oxfam.

Press Release

Les civils à l’Est du Congo sont confrontés à des risques accrus de viol et de travail forcé du fait des opérations militaires menées avec le soutien de la communauté internationale contre les groupes rebelles, selon une nouvelle enquête publiée aujourd’hui.

Press Release
Une femme est couchée sur un lit dans une petite chambre à Goma, dans un refuge pour les femmes victimes d'agression sexuelle. Crédit: Liz Lucas/Oxfam America

Une enquête portant sur les viols en République démocratique du Congo (RDC) montre que 60 pourcent des victimes de viols interrogées ont été violées par des bandes d’hommes armés.

Press Release
Points d’eau dans le camp de Bulengo, l’un des quatre camps de personnes déplacées internes de la périphérie de Goma. Crédit: Suzi O'Keefe/Oxfam

L’opération militaire Kimia II menée par le gouvernement congolais, appuyée par les soldats du maintien de la paix des Nations Unis et visant à contrer les Forces démocratiques de libération du Rwanda, a entraîné un coût inacceptable pour la population civile.

Press Release
Est Congo. Janvier 2006. Marché de Katutu, Bukavu, Sud-Kivu. Les combats ont considérablement augmenté la faim, la maladie, et la mort, et d’indénombrables abus des droits de l’homme. Crédit  Tineke D'haese/Oxfam

Depuis le début des opérations militaires en janvier dernier, plus de 600 civils ont été tués et des milliers de femmes et de filles violées par les groupes rebelles armés et les forces gouvernementales.

Syndiquer le contenu