Tagged: Tchad

Press Release

Le manque de fonds et les retards dans l’acheminement des vivres menacent la vie de centaines de milliers de personnes en Afrique de l'Ouest. Il n'y a aucune excuse à cela, puisque la communauté internationale a été avertie il y a plusieurs mois de l’ampleur grandissante de la crise.

Press Release

Plusieurs grandes organisations humanitaires ont appelé aujourd'hui à redoubler d'efforts pour venir en aide à dix millions de personnes menacées par la faim extrême dans la zone sahélienne située en Afrique de l'ouest et centrale.

Press Release

Nous avons le plaisir de confirmer la libération de notre collègue, Hubert Ballaman, de nationalité suisse, qui avait été enleve a Abéché le 6 juin dernier.

Press Release
La sécheresse contraint les bergers à voyager plus loin pour trouver des pâtures

La nouvelle aide de 24 millions d’euros destinée au Niger, et à d’autre pays de la région ouest africaine du Sahel, débloquée par la Commission européenne a été accueillie favorablement par Oxfam.

Emergency Article
Fadoul Acheul, agriculteur au Tchad. Crédit: Cristina Vazquez/Oxfam

Fadoul Acheul est agriculteur. Il est habitué à se débrouiller pour survivre en périodes de sècheresse. A 53 ans, et 8 fils dans la famille, il vient de vendre l’unique bien qui lui restait : son précieux bélier.

Galerie photo

En 2009, l’absence de pluie et la pénurie de récoltes au Tchad ont placé la zone centrale du pays dans une situation d’insécurité alimentaire critique pour les mois à venir.

Emergency Article
Credit: Cristina Vazquez/ Intermon Oxfam

En Djaya, situada a 50 kilómetros de Bitkine (región de Guéra) sorprende ver más de una veintena de mujeres escarbando la tierra en la entrada del pueblo estos días. Todo el mundo las conoce como las ‘termitières’ porque son expertas en encontrar los hormigueros más bien alimentados de la zona.

Press Release
Enfants locaux travaillent et jouent dans le champ à côté du bureau d'Oxfam pendant la crise alimentaire de 2005 au Dakaro, Niger. Crédit: Carlo Heathcote / Oxfam

Près de dix millions de personnes de la région sahélienne sont menacées par une crise alimentaire aiguë. Oxfam demande une réponse urgente face aux signes alarmants.

Press Release
Camp de Farchana en 2004. Cinq ans plus tard, 180.000 déplacés dépendent directement de l'aide alimentaire. Crédit: Jane Beesley/Oxfam

Alors que la force européenne est sur le point de passer le relais à la mission de l’ONU le 15 mars, Oxfam International affirme que l’insécurité des civils et le banditisme continuent de sévir à l’Est du Tchad.

Press Release

Oxfam prévient que la force de protection sous mandat des Nations unies dans l’Est du Tchad est incapable de faire face à l’insécurité générale qui laisse un demi million de personnes vulnérables à la merci d’attaques et d’exactions.

Syndiquer le contenu