Accord conclu entre une communauté ougandaise et une entreprise britannique

Au mois de septembre 2011, Oxfam faisait état d’une transaction foncière en Ouganda impliquant l’expulsion de villageois pour faire place à des plantations forestières. Aujourd’hui, la communauté de Mubende vient de conclure un accord final avec la New Forests Company (NFC), mettant fin à près de quinze mois de négociations coordonnées par le Bureau du conseiller-médiateur indépendant (CAO). Le CAO reçoit les plaintes des communautés affectées par des investissements réalisés par la Société financière internationale (IFC), l’organe de la Banque mondiale chargé des opérations avec le secteur privé. 

Oxfam salue la conclusion d’un accord grâce à une procédure de règlement de différends. Dans le cadre de cet accord, la NFC contribuera financièrement à la coopérative mise en place par la communauté de Mubende et gérée par ses membres. La NFC mettra également en place des projets de développement qui bénéficieront à la communauté affectée. La communauté est loin d’avoir pleinement recouvré ses moyens de subsistance, mais les résultats de ce processus de règlement des différends permettent aux membres de la communauté de commencer à reconstruire leur vie.

« Je suis optimiste en ce qui concerne l’avenir bien que tout dépende de la rapidité avec laquelle nous pourrons obtenir des terres. Actuellement, nous ne cultivons pas ni n’élevons des animaux, mais j’espère que, par le biais de la coopérative, nous serons en mesure d’acheter des terres et d’aller de l’avant », a déclaré Emmanuel Bagibariho, un représentant de la communauté de Mubende qui a fait partie de l’équipe ayant négocié l’accord au nom de la communauté affectée.

Oxfam a soutenu la communauté de Mubende tout au long du processus de règlement du différend coordonné par le CAO, et nous saluons les huit représentants communautaires qui ont travaillé inlassablement pour obtenir le meilleur accord qu’ils étaient en mesure d’obtenir à travers ce processus. Nous travaillerons avec les membres de la communauté de Mubende afin qu’ils puissent rapidement développer leur nouvelle coopérative et ainsi améliorer leurs moyens de subsistance.

Vous pouvez lire ce que représente cet accord pour la communauté de Mubende, selon une déclaration de ses représentants. 

Oxfam continue également à soutenir et à conseiller une autre communauté du district voisin de Kiboga. Cette communauté fait l’objet d’un processus de règlement des différends avec la NFC, également coordonné par le CAO. Nous espérons que le dialogue entre la communauté de Kiboga et la NFC mène également à un accord entre cette entreprise et la communauté.

Pour plus d'informations, vous pouvez lire le rapport du CAO sur le processus de règlement du différend de Mubende