Elba Rivera-Urbina, membre du W8. Crédit: German Antonia Miranda
Huit femmes extraordinaires. Une seule voix. Elles exigent Santé et Education pour tous.

Le W8 : L’heure est venue de se réunir

Huit femmes venues des quatre coins du monde se sont réunies pour former le W8.

Ces femmes extraordinaires, originaires d’Amérique centrale, d’Afrique, d’Europe et d’Asie du Sud-Est, ont consacré leurs vies à la lutte pour la santé et l’éducation dans leurs pays respectifs.

Elles ont un message qu’elles expriment d’une seule voix: Un accès universel et gratuit à la santé et à l’éducation est le meilleur moyen d’atteindre les objectifs du millénaire pour le développement et en finir avec le cycle de pauvreté.

En mars 2010, les membres du W8 se rendues au Canada et dans les pays de l’Union européenne pour porter la voix de leurs communautés à l’attention des leaders mondiaux et expliquer à quel point il est urgent de permettre aux pays pauvres d’avoir accès à la santé et à l’éducation.

Pendant leur tournée, elles ont rencontré des chefs d’État, des membres du Parlement européen, et des ministres nationaux au Canada, en Grande-Bretagne, en France, aux Pays-Bas, en Belgique et en Espagne. Lors de ces réunions, le W8 a milité en faveur d’efforts supplémentaires nécessaires pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement d’ici 2015. 

> A lire, le blog sur la tournée du W8 : "8 femmes, 1 mois, 6 pays, 2 chefs d'État, une princesse et une reine"

A voir : vidéo de présentation du W8

 

 

Le coût de l’inaction

Il y a eu des progrès mais il reste encore du chemin à faire avant de voir des services de santé et d’éducation universels, accessibles et abordables pour tous. Si nous n’investissons pas dans les services essentiels pour les plus pauvres, plus de vies seront perdues pour rien.

  • Toutes les trois secondes un enfant meurt d’une maladie évitable.
  • Une femme meurt chaque minute pendant l’accouchement ou pendant la grossesse.
  • Autour du monde, 72 millions d’enfants ne vont pas à l’école, en majorité des filles.
Permalink: http://oxf.am/ZeN