Tagged: crise humanitaire

Press Release

La catastrophe au Sri Lanka était en train de s’aggraver suite à la seconde vague d’inondations qui a frappé le pays. Un million de personnes avaient déjà été frappées par la première vague d’inondations.

Emergency
Oxfam fournit de l'eau potable aux victimes des indonations au Sri Lanka.

Les pluies diluviennes de la mousson, au début de l’année 2011, ont provoqué des inondations et des glissements de terrain dans les régions orientale et centrale du Sri Lanka, affectant plus d'un million de personnes. Oxfam et ses partenaires interviennent sur place pour leur venir en aide.

Press Release

L’organisation humanitaire Oxfam en appelle au gouvernement haïtien et aux donateurs afin de sortir de l’impasse et de débuter la reconstruction du pays.

Galerie photo

Oxfam est engagée dans une course contre la montre pour remettre des équipements d'hiver aux familles sans-abri victimes des inondations au Pakistan. Alors que routes et ponts ont été détruits, la situation risque d’être plus compliquée encore après les premières chutes de neige.

Emergency Article
Faroza est membre du comité d'hygiène de son village. Photo : Jane Beesley

Soixante-quatre familles sont rentrées au village de Dildarsipar, dans le district de Jacobabad, au Pakistan, où Oxfam travaille avec une association locale. Des kits d’hygiène ont été distribués et des comités d'hygiène formés. Faroza, membre de l'un de ces comités, raconte leur histoire.

Emergency Article
Autor: Jane Beesley/Oxfam

Jane Beesley explique comment Oxfam prend en compte les besoins, les rôles et les intérêts des femmes au cours des interventions d’urgence.

Press Release

Oxfam appelle aujourd’hui la communauté internationale à annuler la dette de 55 milliards de dollars du Pakistan. L'annulation de la dette est cruciale vu l’ampleur de la destruction causée par les inondations.

Emergency Article
Bilhuda Ibrahim et sa famille. Crédit: Mubashar Hasan/Oxfam

Bilhuda Ibrahim et sa famille vivent entassés dans une seule tente montée dans un camp bondé où sont installés quatre mille autres survivants de la catastrophe. Quatre semaines après que les eaux les aient contraints à partir de chez eux, elle ne peut toujours pas voir la fin de leur calvaire.

Syndiquer le contenu