Tagged: éducation

Press Release
Santé maternelle à l'hôpital Achimota à Accra, au Ghana. Photo: Abbie Trayler-Sm

Les États peuvent dès à présent réduire les inégalités en injectant un « stimulus économique » directement dans les poches de celles et ceux qui en ont le plus besoin. Pour cela, ils doivent investir davantage dans des services publics comme la santé et l’éducation.

Press Release
Photo: Tom Pietrasik/Oxfam

Oxfam dénonce l’entente entre une élite fortunée et le pouvoir politique pour fausser les règles du jeu économique, saper la démocratie et engendrer un monde où les 85 plus grandes fortunes possèdent autant que la moitié de la population mondiale.

Press Release
Famille Gharab, à Abreen, près de Batroun, Liban

Une nouvelle enquête auprès de 1 500 personnes détaille les sévères difficultés économiques que rencontrent les réfugiés ayant fui la Syrie pour le Liban.

Galerie photo
L’alphabétisation des femmes est essentiel.

Au Pakistan, sept millions d’enfants ne vont pas à l’école. Oxfam s’attache à assurer un accès équitable à une éducation de qualité pour les enfants en âge d’être scolarisés, notamment les filles vivant dans la pauvreté en milieu rural.

Article
Dans un centre Internet Now! de l'université de Gulu

« Internet Now! » connecte à Internet des villages éprouvés par le conflit avec l’Armée de résistance du Seigneur (LRA), dans le nord de l’Ouganda, offrant des opportunités d'emploi et des services aux habitants.

Vidéothèque
See video

Oxfam s'est doté d'une stratégie en six axes, dont le moteur est le pouvoir citoyen, pour s'attaquer au problème complexe de la pauvreté. Un casse-tête que nous pouvons toutes et tous résoudre, ensemble.

Galerie photo

Aux yeux du monde, la Somalie est généralement associée aux conflits et à la famine. Une image tronquée, alors que les Somaliens et Somaliennes témoignent d'une force et capacité de résilience formidables face aux catastrophes.

Press Release
Favela à proximité d'appartements de luxe à Rio, Brésil.

Selon Oxfam, la Banque mondiale et le Fonds monétaire international doivent mettre au placard la théorie désormais caduque de la « percolation » des bienfaits de la croissance économique et devenir les fers de lance de la lutte contre les inégalités s’ils ont vraiment l’intention de mettre fin à l’extrême pauvreté à l’horizon 2030.

Syndiquer le contenu