Journée de lavage des mains au Niger. Photo : Oxfam

Oxfam célèbre la « Journée mondiale du lavage des mains » au Niger

“Se laver correctement les mains au savon peut réduire la morbidité diarrhéique de 44%.”

Oxfam a célébré, pour la première fois au Niger, la Journée mondiale du lavage des mains en distribuant du savon et des équipements d'hygiène dans une école de Niamey où l’organisation avait apporté une aide aux victimes déplacées par les inondations et où les enfants sont finalement revenus à l’école.

Maintenant que l’école a repris, se laver régulièrement les mains est une importante leçon pour les enfants, qui peut les aider à éviter des maladies.

La Journée a été marquée par des visites de responsables nigériens de l’éducation aussi bien que d’une télévision nationale et d’écoles des environs.

Encouragés par leurs camarades, des enfants ont démontré l’importance du lavage des mains et comment utiliser les équipements d'hygiène comprenant un seau, un robinet et un porte savon, le tout placé dans des endroits stratégiques à travers l’école.

Des écoliers se lavent les mains avec les nouvelles installations fournies par Oxfam. Photo : Oxfam

Le Niger subit un niveau élevé de morbidité infantile et se trouve malheureusement confronté au choléra, à la diarrhée et aux infections favorisées par les sécheresses et les inondations ainsi que par le manque d’hygiène chez les plus pauvres qui ne disposent pas toujours de savon et d’eau potable.

Se laver correctement les mains au savon peut réduire la morbidité diarrhéique de 44% ainsi que la transmission de maladies respiratoires et les infections de la peau et des yeux.

L’objectif d'Oxfam est de prévenir la propagation des maladies diarrhéiques en fournissant des points d’eau et du savon et en promouvant l’hygiène, notamment grâce à des gestes simples comme celui de se laver les mains.

Oxfam est convaincu que chacune et chacun, y compris parmi les plus marginalisé-e-s, a droit aux services essentiels que constitue l'accès à l’eau potable et à des infrastructures sanitaires. Nous militons également pour que soit mis un terme aux inégalités découlant de politiques de gestion de l’eau qui exacerbent la rareté de l’eau et pour le développement de politiques favorables aux populations pauvres. 

En savoir plus

Photos : Inondations au Niger (septembre 2012)

Oxfam au Niger

Permalink: http://oxf.am/3UC