Manuel Chuizo montre fièrement ses produits sur le marché de Lima. Crédit: Percy Ramírez/Oxfam
Les partenaires du marché ont appris à développer des actions communes.

Manuel, commerçant à Lima : « La clé du succès est dans la qualité et le service »

Les 114 partenaires qui occupent le marché José Olaya situé à Villa El Salvador (zone sud de Lima), s’estiment satisfaits des progrès obtenus en commun dernièrement. Bien qu’ils soient en position de faiblesse dans la concurrence qui les oppose aux grands supermarchés, ils parviennent à tenir bon.

Les partenaires reconnaissent la valeur que leur procurent la relation et la confiance qu’ils développent jour après jour avec leurs clients, et les efforts permettant de leur proposer des produits de qualité au meilleur prix.

« Avant, chaque commerçant s’occupait uniquement de son étal, nous achetions nos produits séparément et avions des prix différents. Depuis que nous avons reçu des formations sur le service au client et en marketing, et que nous avons élaboré des actions communes avec les autres partenaires, nous nous sommes rendu compte que nous sommes en meilleure position pour travailler et rivaliser, surtout grâce à la relation directe avec les clients car en fin de compte ce sont eux qui décident où acheter », nous explique Manuel Chuizo, un commerçant de 63 ans qui a consacré sa vie à la vente de légumes sur le marché et dont les efforts ont permis à ses quatre fils de suivre des études supérieures.

Les formations notamment sur les achats en commun, la finance, la gestion des déchets, les études de marché, le profil des acheteurs, font partie des projets en faveur du développement local qu’Oxfam met en œuvre au Pérou, en partenariat avec des partenaires locaux dans le cadre du programme « Trabajo Digno y Ciudadanía » (travail digne et citoyenneté), visant à permettre aux commerçants d’améliorer leur compétitivité et de mettre en application des plans d’action concertés, en étroite collaboration avec les gouvernements locaux, afin de renforcer leur situation économique au quotidien.

« Tous les jours, je vais au marché aux légumes à 4 heures du matin et je choisis des produits en pensant à mes clientes qui se rendent à mon étal tous les jours. La clé du succès est dans la qualité et le service que nous rendons à chacun de nos clients car chaque client est unique. Je suis toujours aimable et de bonne humeur, sachant faire la conversation, et le prix n’est pas important car si les clients reconnaissent la qualité de mes produits, ils n’hésitent pas à payer pour une telle qualité », commente Manuel.

Publication originale d'Intermon Oxfam, Mai 2009

En savoir plus

Campagne Commerce