La hausse des prix alimentaires a des conséquences concrètes sur la survie de millions de personnes.

Flambée des prix alimentaires

Après plusieurs décennies de progrès, le nombre de personnes ne mangeant pas à leur faim est de nouveau en augmentation. Elles pourraient bientôt être un milliard. Plus d’une personne sur sept se lève et se couche la faim au ventre. Aujourd’hui. Au XXIe siècle.

La flambée des prix des denrées alimentaires est l’un des éléments du problème. Car, lorsque vous consacrez 80 % de vos revenus aux dépenses alimentaires, comme les familles pauvres sont contraintes de le faire, même une légère augmentation peut avoir des répercussions catastrophiques.

Pourquoi les prix alimentaires flambent ?

Le rendement trop faible des cultures, souvent dû au changement climatique, influence fortement les prix alimentaires. La hausse du cours du pétrole a le même effet, puisqu’il est utilisé pour cultiver, fertiliser et transporter les aliments.

Les stratégies de production d’agrocarburants, dénuées de vision à long terme, jouent également un rôle : elles détournent les produits agricoles des assiettes pour alimenter les réservoirs des voitures.

Enfin, les marchés des matières premières, dysfonctionnels, font augmenter les prix des aliments bien plus rapidement qu’ils ne le devraient.

Toutefois, malgré ces multiples causes complexes, les conséquences sur les personnes pauvres sont d’une redoutable simplicité. Les parents doivent choisir entre nourrir leurs enfants et se nourrir eux-mêmes. Des communautés entières font face à un avenir incertain car tous leurs membres ne pensent qu’à une seule chose : où trouver leur prochain repas.

Il est temps de cultiver différemment pour éteindre la flambée des prix alimentaires.

Comment cultiver le changement

Le prix des denrées alimentaires flambe à cause de facteurs tels que le changement climatique et la hausse des cours du pétrole. En conséquence, une grande partie de la solution consiste à mieux contrôler ces facteurs-clés.

Mais nous avons aussi besoin de mieux gérer les crises des prix alimentaires au niveau mondial, lorsque celles-ci surviennent. Ainsi, les familles pauvres pourront toujours se tourner vers quelqu’un même en cas de situation désespérée – et lorsque, tout d’un coup, elles n’ont même plus les moyens de se procurer les maigres quantités d’aliments qu’elles pouvaient acheter la semaine précédente.

Pour cultiver ensemble un monde meilleur, il est temps de maîtriser la flambée des prix des denrées alimentaires.

En savoir plus sur :