Tremblement de terre en Indonésie

Publié le : 29 Mai 2006

Les équipes d’urgence d’Oxfam s’activent sur le terrain pour fournir de l’eau potable et des biens de première nécessité aux milliers de personnes touchées par le tremblement de terre qui a frappé Yogyakarta, en Indonésie.

Peu avant 6 heures du matin, un tremblement de terre d’une magnitude de 6,2 sur l’échelle de Richter a touché le centre de Java, près de la ville de Yogyakarta. Des secousses continuent de se faire sentir dans cette ville de 800.000 personnes.

Le personnel d’Oxfam s’affaire à mesurer les besoins des milliers de personnes touchées et organise la réponse à donner face à la catastrophe.

"De nombreux membres de notre personnel local ont été durement secoués par le tremblement. Ils ont tous de la famille dans la région, la pression sur eux a donc été immense" rapporte David Macdonald, responsable d’Oxfam pour l’Indonésie. "La façon dont ils ont réagi a vraiment été impressionnante - la plupart ont décidé d’agir concrètement et de jouer un rôle actif dans l’opération de secours."

Trois équipes d’Oxfam ont effectué des évaluations à Bantul, zone la plus touchée (au sud-ouest Yogyakarta) ainsi que dans les villages plus reculés au sud. Dans certains villages au sud de la ville, 90% des maisons ont été détruites. Beaucoup de maisons faites de boue et de brique se sont effondrées.

La zone de Bantul – la plus proche de l'épicentre du tremblement de terre – est densément peuplée. Les capacités médicales de Bantul, décrites par un collaborateur d’Oxfam comme “ sinistrées ”, sont noyées sous le nombre de blessés.

Les équipes d'Oxfam vont installer des réservoirs d'eau et acheminer de l'eau à l'hôpital de Bantul. Elles distribueront également aux populations des kits sanitaires comprenant savons, serviettes et sarongs.

Environ 30.000 ménages ont été affectés par le tremblement de terre, et beaucoup de gens dormiront dehors ce soir. Oxfam est actif à Yogyakarta depuis 10 ans et y a une a une équipe de 20 personnes. Des équipes additionnelles d'Aceh, de Jakarta et de Bangkok sont également sur place.

Oxfam possède à Yogyakarta un stock d’approvisionnement comprenant du matériel pour abris et des équipements d’eau et d'hygiène.

"Par chance, les plans d'urgence que nous avions préparés pour faire face à l’éruption possible du volcan de Merapi nous ont permis d’avoir un accès immédiat à ces stocks d'équipement situés sur place" note David Macdonald, d'Oxfam.

Les équipes d'Oxfam s’assurent également de l’envoi de 5000 seaux et jerrycans en provenance de Jakarta.

A Yogyakarta, les fournitures électriques ont été perdues dans certaines zones, et le réseau GSM a été perturbé. Le système a été surchargé car les gens essayent de contacter leur famille. L'aéroport de Yogyakarta est également temporairement fermé en raison des dommages provoqués par le tremblement de terre.

Contacts

Coordination médias : Gemma Swart Bangkok +66 1 814 7756 Nicky Wimble +44 7876 476 402

Porte-parole d''Oxfam International à Yogyakarta: Craig Owen +62 812 698 9621
Paulette Song +62 812 8064