Tadjikistan

tajikistan

Le Tadjikistan est la plus pauvre des anciennes républiques soviétiques. Depuis 1991, le pays fait face à une série de défis de développement précipités par l’effondrement de l’Union soviétique et la guerre civile qui a suivi, de 1992 à 1997. Avec 40 % de la population sous le seuil de pauvreté, selon les dernières données officielles, le Tadjikistan reste le plus pauvre des États post-soviétiques et d’Asie centrale.

Oxfam au Tadjikistan

Oxfam est pour la première fois intervenue au Tadjikistan en 2001 et continue depuis d’y mener des programmes. Ceux-ci se concentrent dans les zones rurales du nord et du sud du pays, des régions où la migration est importante et où l’agriculture constitue la principale source d’emploi. Nos activités portent notamment sur les domaines suivants :

  • Approvisionnement en eau potable et assainissement
  • Développement économique
  • Amélioration de la capacité des communautés villageoises et des administrations publiques à faire face aux catastrophes

L’ensemble des programmes d’Oxfam intègrent également les questions de la bonne gouvernance, de l’égalité entre hommes et femmes et de l’adaptation au changement climatique.

La majorité de nos bénéficiaires sont des petits agriculteurs qui, compte tenu de l’exode masculin, sont principalement des femmes.

Oxfam opère aux niveaux national et local en collaboration avec des ONG tadjikes, ainsi que divers ministères et services du gouvernement de la République du Tadjikistan.