Etre à la hauteur du défi humanitaire en Irak

Publié le : 30 juillet 2007

Ce rapport décrit la situation humanitaire dans laquelle se trouvent les Irakiens ordinaires et soutient que, si la violence et l’incapacité à protéger les droits fondamentaux constituent les problèmes les plus graves en Irak, les besoins humanitaires tels que l’alimentation, le logement, l’eau et l’assainissement doivent bénéficier d’une plus grande attention.

Même si la réponse à ces besoins s’avère une véritable gageure, étant donné l’insécurité et le manque d’institutions nationales compétentes, Oxfam et le Comité de coordination des ONG en Irak (NCCI) sont persuadés que l’on peut en faire davantage.

Le gouvernement irakien pourrait élargir la distribution de colis alimentaires, étendre le champ des bénéficiaires d’allocations d’urgence, décentraliser la prise de décision et soutenir les groupes de la société civile qui fournissent une assistance humanitaire. Les pays donateurs et les agences des Nations unies pourraient intensifier leurs efforts pour coordonner, financer et distribuer l’aide d’urgence.

De telles mesures ne bouleverseraient pas la situation dramatique dans laquelle vivent les Irakiens mais pourrait contribuer à atténuer leurs souffrances. Ce rapport porte surtout sur les besoins à l’intérieur du pays, qui sont moins visibles, et n’examine pas en détail la situation des réfugiés qui se trouvent dans les pays voisins.