Crise économique mondiale et pays en développement

Publié le : 26 Mai 2010

Dans de nombreuses régions du monde, au-delà des statistiques officielles et des modèles économiques, agriculteurs, ouvriers, travailleurs migrants, recycleurs et femmes travaillant au foyer sans revenu posent tous la même question : « Que nous est-il arrivé en 2009 ? ».

La recherche d'Oxfam sur la crise économique mondiale, menée dans 12 pays auprès de quelque 2 500 personnes, associée aux conclusions d'études réalisées par plusieurs universités, groupes de réflexion et organisations internationales, révèle la profondeur et la complexité des impacts, des vulnérabilités et de la résilience au sein des populations et des pays pauvres dans le monde entier.

La recherche s'est attachée à étudier les niveaux sectoriels, individuels et familiaux ; ses résultats remettent en cause l'analyse macro présentée par certains. La recherche d'Oxfam donne à voir un tableau hétérogène, avec des poches de travailleurs et d'industries dépendant de l'exportation dans des pays tels que le Ghana et l'Indonésie, dévastés alors même que les économies nationales semblent résister à la tourmente.

Tandis qu'ils relataient leurs difficultés croissantes à avoir de quoi se nourrir, les foyers n'ont pas fait de distinction conceptuelle claire entre l'augmentation des prix des denrées alimentaires, la crise économique ou les impacts du changement climatique sur leurs récoltes.