Haïti : une reconstruction au ralenti

Deux ans après le tremblement de terre

Publié le : 10 Janvier 2012
Auteur: 
Marc J. Cohen, Ph.D., Chercheur expert, Politiques humanitaires, Oxfam America

Deux après, les Haïtiens continuent de subir les conséquences du séisme dévastateur qui a tué plus de 200 000 personnes et a laissé plus d'un million d'individus sans abri. Le futur d'Haïti reste en suspens, le chemin vers la reconstruction s'avérant long et ardu. Alors que plusieurs milliards de dollars d'aide ont été promis, seule la moitié des fonds ont été versés.  

Cette note d'information détaille la situation des efforts de reconstruction et les défis persistants en termes de logement, d'éducation et de santé auxquels fait face cette nation insulaire. Haïti est en proie depuis des décennies avec des faiblesses instutionnelles, l'instabilité politique et l'insécurité économique - autant de problèmes que le tremblement de terre n'a fait qu'exacerber, avec des conséquences désastreuses.  

Principales recommandations

  • Créer une agence nationale de reconstruction pour prendre la relève de la Commission intérimaire pour la reconstruction d'Haïti (CIRH) ;
  • Mettre l'accent sur la décentralisation des autorités dans la plannification de la reconstruction, afin de réduire les inégalités extrêmes entre zones rurales et urbaines ;
  • Concevoir une politique de réinstallation complète, dotée d’un calendrier et d’un budget clairs, y compris de nouveaux logements publics, le retour aux structures existantes ne présentant pas de risque, et un mécanisme transparent pour résoudre rapidement les problèmes ayant trait au régime foncier ;
  • Aligner l’aide sur les plans et politiques du gouvernement.
Permalink: http://oxf.am/oY8