Hamisi Abdalla Rubalati, paysan tanzanien. Photo : Aubrey Wade/Oxfam

Nouvelle alliance : un nouveau cap requis

Réformer le partenariat public-privé du G8 sur l'agriculture et la sécurité alimentaire

Publié le : 11 Octobre 2013
Auteur: 
Eric Munoz

La Nouvelle Alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition lancée en 2012 lors du sommet du G8 s'engage à aider quelque 50 millions de personnes à sortir de la pauvreté au cours de la prochaine décennie en augmentant les investissements privés et en soutenant une croissance induite par l'agriculture dans certains pays africains.

Un an après son lancement, il semblerait que les premiers résultats ne soient pas à la hauteur des performances attendues au niveau de sa mise en oeuvre. Les bailleurs de fonds, les gouvernements des pays en développement et les entreprises participantes doivent engager des réformes clés.

À défaut, cette initiative risque de nuire aux petits producteurs au lieu de les aider.

 
Permalink: http://oxf.am/U92