Première ligne de défense

Évaluation du potentiel des stocks de proximité dans le Sahel

Publié le : 21 Octobre 2012
Auteur: 
Gabriel Pons Cortès, Intermón Oxfam ; Itzíar Gómez Carrasco, Intermón Oxfam

Ces dernières années, les défis visant la sécurité alimentaire ont surtout porté sur deux sujets dont la communauté internationale se préoccupe de plus en plus. D'une part, les effets dévastateurs de la volatilité des prix alimentaires sur les populations les plus vulnérables, qui ont fait que plus de 300 millions de personnes sombrent sous le seuil de la pauvreté ; et d'autre part, la récurrence des crises alimentaires aiguës qui continuent à inverser les tendances positives de développement en Afrique sub-saharienne.

Dans ce contexte, les réserves alimentaires sont en cours de réévaluation par les organisations de la société civile en tant qu’instrument potentiellement capable de répondre à ces questions à plusieurs niveaux et de façons différentes.

En dépit de la littérature existante sur les différentes modalités de réserves alimentaires, nous manquons d’analyses spécifiques se concentrant sur le potentiel de la première ligne de défense contre l’insécurité alimentaire. Le but de la présente étude est celui de combler cette lacune en analysant les expériences des dernières années, passant en revue les facteurs qui peuvent déterminer ou conditionner leur échec ou leur réussite, et d'évaluer certains instruments innovateurs (tels que l’articulation avec les stocks nationaux, l'assurance indicielle et les fonds de stabilisation) qui pourraient également contribuer à leur amélioration.

Ce rapport a été mis à jour en juin 2013.

En savoir plus

L'action d'Oxfam face à la crise alimentaire au Sahel

Permalink: http://oxf.am/3Ua