Promouvoir les greniers de sécurité alimentaire dans la région du Sahel

Le cas de l’AAAE au Burkina Faso

Publié le : 10 juillet 2013
Auteur: 
Itzíar Gómez Carrasco

La population du Burkina dépend largement de l’agriculture vivrière pour satisfaire ses besoins primaires et doit faire face à un éventail complexe de défis environnementaux, en particulier la dégradation des terres et la désertification dues aux sécheresses répétées, de nombreuses personnes vulnérables étant confrontées à une situation structurelle d’insécurité alimentaire.

La situation a été empirée par la hausse des prix depuis 2007, mettant en évidence l’importance de la promotion d’outils améliorant l’accès et la disponibilité de la nourriture pour les plus fragiles. Les stocks de proximité sont un des outils clef pouvant contribuer de manière positive à ces objectifs.

Cette étude de cas décrit l’expérience de l’organisation communautaire Association Aidons l’Afrique Ensemble (AAAE) et sa mise en place et gestion de greniers de sécurité alimentaire dans le département de Rambo au Burkina Faso. Le but de cette étude de cas est d’illustrer certains avantages comme certaines limites des greniers de sécurité alimentaire au travers des principales conclusions obtenues grâce à une série de questionnaires individuels et d’entrevues semi-structurées réalisées en juin 2012.

 

Sur le même sujet

Première ligne de défense : Évaluation du potentiel des stocks de proximité dans le Sahel

Permalink: http://oxf.am/Uej