Réfugiés de Syrie au Liban. Photo : Sam Tarling/Oxfam

Sur des sables mouvants

L'évolution du rôle des hommes et des femmes parmi les réfugiés de Syrie au Liban

Publié le : 4 Septembre 2013
Auteur: 
Claire Harvey, responsable de la communication, Oxfam GB ; Rosa Garwood, coordinatrice régionale sur les questions de genre, Oxfam GB ; Roula El-Masri, coordinatrice du programme d'égalité des genres, ABAAD-Centre de ressources pour l'égalité des genres

Le conflit en Syrie a engendré une crise humanitaire, avec près de deux millions de personnes qui ont fui vers les pays voisins dans l'espoir d'échapper à la violence. Des milliers de Syriens se réfugient chaque semaine au Liban, accentuant la pression sur la faculté des communautés hôtes et des organisations d'aide à leur apporter leur soutien. Cette situation a généré des tensions intenses parmi les réfugiés, souvent contraints d'endosser de nouvelles responsabilités en décalage avec leurs traditions sociales sexospécifiques.

Pour comprendre cette évolution, Oxfam et ABAAD - Resource Centre for Gender Equality ont mené une évaluation de la vulnérabilité et des questions hommes-femmes parmi les réfugiés syriens et palestiniens de Syrie résidant désormais au Liban. Ce rapport présente les conclusions. Son objectif est de mieux comprendre les conséquences sexospécifiques du conflit syrien et les déplacements de réfugiés qui en découlent au Liban.

Le rapport conclut avec des recommandations détaillées à destination des organisations bailleurs de fonds et des acteurs humanitaires et du développement pour les aider à concevoir et à mettre en oeuvre des programmes sexospécifiques qui répondent à cette évolution, et à atténuer la pression et les tensions parmi les populations de réfugiés (au niveau de l'individu, du foyer et de la communauté) et entre les communautés de réfugiés et les communautés hôtes.

Principales recommandations

D'après les résultats de la recherche, les organisations humanitaires doivent manifester un engagement clair pour la promotion de l'égalité entre hommes et femmes, qui doit être intégré dans les moindres aspects des programmes.

  • Tous les programmes d'urgence doivent également intégrer une analyse des questions sociales et des questions hommes-femmes.
  • Des données ventilées par âge et par sexe doivent être collectées, analysées et exploitées pour la planification et la mise en oeuvre des projets d'aide.
  •  L'anxiété et les craintes des hommes et des femmes réfugiés concernant l'évolution de leur rôle doivent être prises en compte et apaisées.
  • La conception des programmes doit s'appuyer sur les connaissances et les compétences des réfugiés et répondre à leurs besoins. Les hommes et les femmes doivent bénéficier d'un accès égal aux programmes générateurs de revenus et aux autres formes d'avantages et d'aide.
  • Les bailleurs de fonds doivent tenir les organisations chargées de la mise en oeuvre responsables de la création de programmes sexospécifiques. Des mécanismes doivent être mis en place pour s'assurer que les avis des hommes, des femmes, des garçons et des filles sont relayés correctement et pris en compte rapidement.
 

Sur le même sujet

Blog : Réfugiées syriennes : plongée dans l’incertitude

Blog : Un million d’enfants réfugiés ?! Autant de raisons pour des pourparlers de paix pour la Syrie, immédiatement

Crise en Syrie : ce que fait Oxfam

Permalink: http://oxf.am/ULp