La terre se réchauffe, les prix flambent

Le coût alimentaire du réchauffement climatique

Le changement climatique rend les événements climatiques extrêmes beaucoup plus probables. Comme le montre la sécheresse survenue aux États-Unis en 2012, des événements climatiques extrêmes s’accompagnent de prix alimentaires extrêmes. Notre échec à réduire radicalement les émissions de gaz à effet de serre ouvre la voie à un avenir où les prix alimentaires seront plus volatils, ce qui aura de graves conséquences sur les modes de vie et les moyens de subsistance précaires des personnes vivant dans la pauvreté.

Ce document d’information se base sur les résultats de nouvelles recherches qui modélisent l’impact des événements climatiques extrêmes - comme les sécheresses, les inondations et les vagues de chaleur - sur le prix des cultures de base clés au niveau international en 2030. Il suggère que les travaux de recherches existants, qui examinent les effets progressifs du changement climatique, mais sans tenir compte des événements climatiques extrêmes, sous-estiment largement les implications potentielles du changement climatique pour les prix des produits alimentaires.

Ce document de recherche montre comment des événements climatiques extrêmes survenus en une seule année pourraient donner lieu à des flambées des prix d’une ampleur comparable à vingt années de hausse des prix sur le long terme. Il signale la nécessité urgente de tester la résistance au stress du système alimentaire mondial dans un monde qui se réchauffe.

En savoir plus

Etudes de cas : Comment les prix alimentaires élevés affectent déjà des millions de personnes dans le monde

Enjeux : Flambée des prix alimentaires

La campagne CULTIVONS