Bourem, dans la région de Gao. Crédit: Dave Clark/Oxfam
Dans la région de Gao, 80% de la population dépend de l’élevage

Oxfam lance son opération en faveur des populations affectées par la sécheresse et les inondations au Mali

“Cette opération aidera la population à dépasser cette difficile période de soudure en attendant les prochaines récoltes.”
Gille Marion
Directeur d'Oxfam International, Mali
Publié le : 18 Septembre 2009

Oxfam International, en partenariat avec les autorités locales du cercle de Bourem, lance aujourd’hui son opération d’aide en faveur des populations de la région Nord-Est du Mali. Ces populations de la région de Gao ont été affectées tout d'abord par des retards de pluies, et donc par un début de sécheresse, puis par des inondations, faisant deux morts dans la région et provoquant la destruction de nombreuses habitations.

3000 foyers, soit environ 24.000 personnes vont directement bénéficier de cette aide d’Oxfam International qui visera essentiellement les plus pauvres de la zone de Bourem où est présente une équipe d’Oxfam et ses deux partenaires locaux ATDS et GREFFA.

Les pluies très tardives de cette année, suivies  par des inondations n’ont pas permis d’avoir des semis et des cultures satisfaisantes. Le cheptel a été sérieusement décimé, alors que la survie de nombreuses familles dépend de ce secteur d’activité. Les deux-tiers du cheptel de la région a été perdu ou est en état de sous-alimentation, et les autorités estiment que si rien n’est fait 10% du cheptel pourrait être perdu dans les semaines qui viennent.

Dans cette région de Gao, le bien-être d’environ 80%  de la population dépend en partie de l’élevage.

Dans le cercle de Bourem, certaines familles n’ont plus de repas régulier à cause du déficit vivrier, et dans la commune de Temera où une enquête a été menée en Juin  les familles n’avaient qu’un seul repas par jour.

L’enveloppe financière de près de 200 millions de Francs CFA débloquée par Oxfam International permettra de mettre à la disposition des éleveurs du fourrage et des produits nutritionnels pour bétail. Il y aura aussi une aide financière pour les populations les plus démunies de Bourem dans la région de Gao. Pour Gilles Marion directeur d’Oxfam International au Mali, « cette opération s’étendra sur  les trois prochains mois et aidera les fermiers les plus vulnérables à dépasser cette difficile période de soudure en attendant les prochaines récoltes. »

Notes aux rédactions

Oxfam tient à votre disposition des images vidéos et des photos de haute qualité pour vous permettre de visualiser la situation à Bourem et plus généralement dans la région de Gao.