L’aide humanitaire acheminées suite au Tsunami de Sumatra : les bâches d’Oxfam ont été distribuées par les partenaires locaux  sur la route entre Padang et le nord de Pariaman, Indonésie. Crédit: Kate Thwaites/Oxfam Australie
Les partenaires locaux d’Oxfam travaillent avec acharnement sur le terrain

Indonésie : Oxfam distribue de l’eau potable aux victimes du séisme, mais davantage d'aide sera encore nécessaire

“Une coordination efficace est vitale pour assurer le soutient rapide dont les victimes du séisme ont besoin.”
David MacDonald
Directeur de la réponse d’urgence d’Oxfam, Indonésie
Publié le : 4 Octobre 2009

Dans le cadre de son assistance humanitaire d’urgence, l’agence internationale Oxfam a commencé aujourd’hui la distribution d’eau potable à Padang. Elle prête ainsi assistance à des milliers de personnes touchées par le séisme de mercredi dernier, de magnitude 7,6 sur l'échelle de Richter.

La distribution d’eau propre est, pour David MacDonald, directeur de la réponse d’urgence d’Oxfam en Indonésie, l’objectif prioritaire de l’agence :

« Les sources d’eau locales ont été gravement endommagées par le tremblement de terre, et le prix de l’eau a doublé, passant de 4.500 rupiahs le gallon (4,5 litres) avant le séisme à 8.000 rupiahs», a déclaré David MacDonald.

« Oxfam dispose d’un camion-citerne déjà en cours d’utilisation pouvant transporter 5.000 litres d’eau. Nous envoyons également par avion trois installations de purification d’eau qui fourniront suffisamment d’eau propre à plus de 40.000 personnes.

« Atteindre les régions touchées n’a pas été chose facile. Le séisme a détruit des routes et nous manquons d’essence. Les partenaires locaux d’Oxfam travaillent avec acharnement sur le terrain depuis le début du tremblement de terre, distribuant de l’aide d’urgence et 5 000 bâches servant d’abris aux victimes.

« Nous soutenons les efforts de nos partenaires sur le terrain, leur envoyons des fournitures et du personnel supplémentaires, provenant d’autres régions d’Indonésie et d’autres pays, à destination de Padang. L’aide comprend davantage de bâches et de tracteurs qui aideront à dégager le débris » a poursuivi David MacDonald.

Oxfam travaille en coordination avec d’autres agences, parmi lesquels le gouvernement indonésien et la Croix-Rouge, afin d’assurer l’ envoi et la bonne coordination de l’assistance humanitaire.

« Une coordination efficace est vitale pour assurer le soutient rapide dont les victimes du séisme ont besoin. Il est parfois arrivé que l’aide ne soit pas acheminée assez rapidement mais, Oxfam et les autres travaillent dans des circonstances éprouvantes rapidement et de façon performante. »

« Les besoins à Padang sont énormes et ne se limitent pas aux premières distributions d’urgence. Oxfam cherche à comprendre comment aider au mieux les populations à se rétablir — les victimes du séisme ont besoin de pouvoir commencer à reconstruire leur vie » déclare David MacDonald.