Haiti: La relocalisation des victimes du séisme doit être faite dans le respect de la dignité humaine

“Nous sommes conscients que l’imminence de la saison pluvieuse rend ce déplacement urgent et nous déployons tous nos efforts pour préparer ce site. Mais à l’avenir ces mouvements de population ne doivent pas s’effectuer dans des délais si courts.”
Marcel Stoessel
Responsable d'Oxfam en Haïti
Publié le : 9 Avril 2010

3 organisations humanitaires lancent un appel au respect des principes humanitaires pour protéger les personnes vulnérables

Les agences d'aide internationale Oxfam, World Vision et CARE encouragent le gouvernement haïtien à s’assurer que les nouveaux camps soient prêts à recevoir les victimes du tremblement de terre avant que d'autres relocalisations aient lieu.  Cet appel intervient alors que les organisations font tout leur possible pour préparer un nouveau site, qui doit accueillir des personnes actuellement installées dans des camps présentant des risques élevés de glissements de terrain et d’inondations associées à la saison pluvieuse.

Le gouvernement a récemment désigné un site à Corail Cesselesse (15 km au nord de Port-au-Prince) pour la réinstallation de 7 500 personnes actuellement installées au camp du club de golf de Pétionville. Le processus de déplacement a commencé avec peu de préavis.  En raison de l'identification tardive du site, les organisations internationales qui aident à préparer le camps n’ont disposé que de peu de temps pour procéder à des consultations jugées cruciales avec les personnes touchées. Par ailleurs ce délai a réduit au minimum la possibilité de coordonner les activités afin d'assurer que tous les besoins des sinistrés soient couverts.  À l'avenir, les sites de relocalisation devront être sélectionnés à l'avance afin que la préparation nécessaire puisse avoir lieu, notamment le dépôt de gravier pour éviter les tempêtes de poussière et les inondations, la démarcation des abris, et l’emplacement approprié des latrines..

“Nous sommes conscients que l’imminence de la saison pluvieuse rend ce déplacement urgent et nous déployons tous nos efforts pour préparer ce site.  Mais à l’avenir ces mouvements de population ne doivent pas s’effectuer dans des délais si courts. Le gouvernement et la communauté internationale doivent s'assurer que les mouvements soient bien planifiés et adhèrent aux principes humanitaires qui garantissent la sécurité des personnes et le respect de leurs droits,”  déclare Marcel Stoessel, responsable d'Oxfam en Haïti.

La consultation est essentielle

 

Tout mouvement de personnes vers les nouveaux sites devrait s’inscrire dans un plan a long terme clairement défini qui respecte la dignité humaine. On doit garantir l'accès à la nourriture, un abri sûr, l'eau et l’assainissement. Il faut d’autre part mettre en place des mesures pour protéger la sécurité personnelle, et fournir des informations permettant aux gens de faire des choix éclairés.  Avant qu’une relocalisation ait lieu, les personnes doivent être inclues dans un réel processus de consultation pour déterminer les options pour le déplacement; elles doivent être informées que le mouvement se fait sur une base volontaire, à moins que leur vie ne soit en danger; elles doivent recevoir un soutien avant, pendant et après le déplacement (incluant des kits d'hygiène et de l'aide alimentaire); le processus de déplacement doit être sûr pour toutes les parties concernées, en particulier pour les plus vulnérables; et les services reçus dans les nouveaux sites doivent être équivalents aux services reçus dans leurs camps d’origine.

«Il est important que le gouvernement d'Haïti dirige l’effort pour assurer le respect des normes de base dans le processus de relocalisation.  Mais la communauté internationale doit aussi intervenir pour veiller non seulement à ce que la réponse soit coordonnée mais qu’elle préserve aussi les droits et la dignité de la population touchée»  déclare Liz Satow, responsable par interim de World Vision.

En savoir plus

Téléchargez le rapport: Haïti : Une occasion unique de tout changer

Regardez la vidéo: Reconstruire Haïti: priorité à l'emploi, à l'éducation puis aux habitations (vidéo)

Explorez la carte interactive 

En détails: Que fait Oxfam en Haïti