Oxfam et le Programme alimentaire mondial annoncent un partenariat pour l'adaptation aux changements climatiques

“Nous continuons à rapprocher le secteur à but non lucratif et le secteur privé, afin de mettre l'accent sur les communautés les plus vulnérables au changement climatique”
Jeremy Hobbs
Directeur exécutif d'Oxfam
Publié le : 4 Décembre 2010

Cancun, Mexique – Oxfam et le Programme Alimentaire Mondial (PAM) des Nations Unies ont annoncé aujourd'hui être à la recherche de 28 millions de dollars provenant d'investisseurs publics et privés, pour leur partenariat révolutionnaire de cinq ans destiné à aider les populations rurales pauvres à protéger leurs cultures et leurs moyens de subsistance de l'impact des changements climatiques.

Le partenariat novateur R4 est construit autour de l'idée de la gestion de 4 risques – réduction des risques communautaires, prise de risques productifs, transfert des risques et réserve pour les risques. Le R4 se penchera sur les communautés les plus vulnérables à la variabilité climatique, en Éthiopie et dans trois autres pays, à partir de 2011. L'objectif est d'offrir aux agriculteurs et aux communautés rurales des pays en développement les ressources dont ils ont besoin pour gérer leurs propres risques, face à un climat changeant.

Grâce au R4, les agriculteurs seront en mesure de prendre une assurance indexée contre les intempéries, et de payer leurs primes en travaillant pour les programmes de production de denrées alimentaires et le programme « argent contre travail » du PAM. Les membres de la communauté travailleront sur des projets d'irrigation et de la sylviculture, qui permettront de réduire l'impact du changement climatique sur leurs villages.

Le fait d'avoir une assurance permettra ensuite un accès plus facile au crédit, dans de meilleures conditions, pour les populations pauvres, afin que les agriculteurs puissent acheter des outils et des semences résistantes à la sécheresse, nécessaires à produire des cultures de plus grande taille et meilleures, et que les familles pauvres puissent protéger leurs économies dans les moments difficiles.

« Nous continuons à rapprocher le secteur à but non lucratif et le secteur privé, afin de mettre l'accent sur les communautés les plus vulnérables au changement climatique », a déclaré Jeremy Hobbs, directeur exécutif d'Oxfam International. « Il est clair qu'une quantité importante de nouveaux fonds publics est absolument nécessaire pour aider les communautés pauvres à se construire une résistance envers les changements climatiques, mais travailler ensemble pour créer des solutions durables et fondées sur le marché peut également jouer un rôle vital, en aidant les pauvres à réduire le risque de s'enfoncer davantage encore dans la pauvreté du fait de catastrophes liées au climat. »

Le partenariat R4 s'appuie sur le succès du programme Transfert de risques pour l'adaptation de la Corne de l'Afrique (HARITA), soutenu par le réassureur mondial Swiss Re, Oxfam et une douzaine d'autres partenaires. Lancé en Éthiopie en 2008, HARITA a innové avec son approche globale et un soutien aux agriculteurs manquant d'argent, leur permettant de payer leur assurance avec leur travail. Le nombre de ménages pauvres ayant pris des polices d'assurances est passé de 200 la première année à 1300 en 2010.

Le R4 intègre le modèle HARITA avec les programmes alimentaires et « argent contre travail » mondiaux du PAM en une innovante « assurance-contre-travail » (IFW, insurance-for-work) qui rend accessibles aux plus pauvres des pauvres les produits d'assurances visant à la réduction des risques.

« Nos programmes « nourriture-contre-travail » dans le monde renforcent déjà les communautés vulnérables et leur donnent une plus grande sécurité alimentaire. Ce nouveau partenariat innovateur permettra aux personnes pauvres d'agir dès maintenant pour gérer les nouveaux risques qui apparaissent avec le changement climatique », a déclaré Sheila Sisulu, directrice exécutive adjointe du PAM pour les solutions contre la faim.

Contacts

Pour plus de renseignements, veuillez contacter :

OXFAM
Ben Grossman-Cohen (à Cancun)
Mobile : + 1 202 629 6018
Courriel : BGrossman-Cohen@OxfamAmerica.org

Permalink: http://oxf.am/Zis