La stratégie américaine en Afghanistan ne répond pas aux attentes en matière de protection des civils

“Une augmentation de la violence en 2011 erisque d'entraîner une augmentation du nombre de victimes civiles, d'alimenter les déplacements, de rompre l'accès aux services de base et l'aide à celles et ceux qui en ont le plus besoin.”
Paul O'Brien
Vice-Président de la Politique et des campagnes d'Oxfam à Washington, DC
Publié le : 16 Décembre 2010

Washington DC - En réponse à la révision de la stratégie du Gouvernement américain en Afghanistan rendue publique aujourd'hui [le 16 décembre 2010), l'organisation humanitaire internationale Oxfam s'inquiète du manque de dispositions concernant la protection des civils et l'aide à long terme dans les domaines de la santé, de l'éducation et des droits des femmes. 

Paul O'Brien, Vice-président des Politiques générales et des Campagnes à Washington DC a déclaré :

"Le rapport sur la stratégie américaine rendu public aujourd'hui ne comprend pas les étapes cruciales nécessaires à la protection des civils, puisque la responsabilité de la sécurité est transmise aux forces de sécurité afghanes et au gouvernement. Les États-Unis et ses alliés de l'Otan doivent impérativement regarder au delà des objectifs de croissance pour s'assurer que les forces de sécurité afghanes soient correctement formées et que des mécanismes soient mis en place pour prévenir les violations des droits de l'homme pendant la période de transition. C'est fondamental, car les forces de sécurité afghanes, en particulier la police nationale, sont considérées par la majorité des Afghans comme inefficaces, corrompues ou encore abusives. Des projets dangereux tels que les 'initiatives communautaires de défense', qui aident la milice locale à combattre les Talibans doivent impérieusement être abandonnés. Ces recrues sont rarement contrôlées, reçoivent peu de formation et ne doivent rendre des comptes qu'auprès des commandants locaux. 

Alors que le rapport a conclu que des progrès sont réalisés dans la lutte contre Al-Qaïda, la sécurité d'une vaste majorité d'Afghans se détériore rapidement et les conséquences des conflits s'intensifiant nous inquiètent profondément chez Oxfam. Une augmentation de la violence en 2011 entraînera probablement une augmentation du nombre de victimes civiles, continuera d'alimenter les déplacements, de rompre l'accès aux services de base et réduira la capacité des organisations humanitaires à entrer en contact avec celles et ceux qui ont le plus besoin d'aide. Des pratiques telles que les raids nocturnes et les fouilles ainsi que les attaques aériennes ont nourri l'impression qu'ont les Afghans des forces internationales comme étant violentes et insultantes.

Le rapport sur la stratégie ne met pas l'accent sur l'importance d'accorder la priorité aux Afghans, non seulement en se concentrant sur les services de base, mais aussi en  développant ceux-ci et en garantissant de s'engager sur le long terme dans le travail de développement en Afghanistan. Vu la réduction de la présence des forces de la coalition, il faudrait donner une impulsion à des programmes axés sur la santé et l'éducation, notamment parce que les progrès obtenus commencent à s'estomper à cause de l'insécurité.

Le gouvernement américain s'est engagé à agir en faveur des droits des femmes en Afghanistan et la stratégie doit défendre ces droits. Même si la vie des femmes et des jeunes filles s'est améliorée depuis la chute des Talibans, les Nations Unies ont récemment signalé que les femmes afghanes souffrent toujours de terribles actes de cruauté, parmi lesquels les mariages forcés qui poussent beaucoup de femmes à recourir à l'auto-immolation et qui provoquent les crimes 'd'honneur'. Les femmes dans la vie publique comme les femmes politiques, les officiers de police, les journalistes et les activistes des droits de l'Homme sont de plus en plus exposées aux menaces, au harcèlement et agressions et les auteurs sont rarement traduits en justice, ce qui crée une atmosphère d'impunité et de peur.

Nous demandons expressément au Président Obama de considérer le fait qu'une stratégie complète et efficace en Afghanistan devra intégrer des étapes claires permettant de protéger les civils et de faire des besoins et des droits de la population afghane une priorité".

En savoir plus

Voir la vidéo : Que veulent les Afghans ?

Agir : Signer la pétition "Les Afghans d'abord"

Aller plus loin : L'action humanitaire d'Oxfam en Afghanistan

Contacts

Pour plus d'information, veuillez contacter :

Maura Hart : mhart@oxfamamerica.org ou +1 202 496 1196 (aux Etats-Unis)

Permalink: http://oxf.am/Zps