Somalie : la communauté internationale doit se concentrer sur la réponse humanitaire

“Les Somaliens vivent déjà la pire crise alimentaire depuis des décennies, mais l'incursion soutenue par la communauté internationale vient encore rajouter de la souffrance pour les populations”
Senait Gebregziabher
Directrice d'Oxfam pour la Somalie
Publié le : 18 Novembre 2011

Oxfam prévient que le conflit freine l’acheminement de l’aide

Alors que de plus en plus de chefs d'Etat soutiennent publiquement l'action militaire en Somalie, Oxfam appelle les dirigeants internationaux à se concentrer sur l’aide à apporter au pays pour se remettre de la famine.

L’ONG appelle l’ensemble des parties impliquées dans le conflit à s'assurer que les civils ne soient pas pris entre deux feux et que les Somaliens puissent circuler librement pour accéder aux services vitaux.

Pour Oxfam, alors qu’aujourd’hui même, une amélioration de l’état de la famine est annoncée, c'est justement le moment d'accélérer la réponse humanitaire, plutôt que de risquer de perdre les maigres progrès enregistrés. Nous sommes à un tournant de la crise et de nouveaux combats perturbent déjà l'approvisionnement en aide de dizaines de milliers de personnes.

« Quand la sécheresse et la famine ont fait la une des journaux, la communauté internationale a généreusement répondu présente. Aujourd’hui, le conflit risque de compromettre les efforts d’aide qu'ils financent. Nous ne devons pas donner d'une main et reprendre de l’autre en ignorant les besoins des Somaliens qui font face à une famine », a déclaré Senait Gebregziabher, directrice d'Oxfam pour la Somalie.

« Nous devrions nous réjouir de la baisse du nombre de personnes exposées aux risques de famine, plutôt que de craindre de revenir en arrière avec davantage de combats. La communauté internationale devrait consacrer ses efforts à une diplomatie plus vigoureuse, et non à davantage de combats ».

Selon Oxfam, depuis que le conflit s'est intensifié en Somalie du Sud il y a un mois, près de 27 000 personnes n'ont plus été en mesure de bénéficier de l’aide humanitaire dans les régions du Bas et du Moyen-Juba. 58 000 autres personnes ont été gravement touchées par les retards pris par les distributions pourtant essentielles de semences et d’outils. D’autres retard devraient survenir dans les prochaines semaines tant la situation sécuritaire est volatile.

Les partenaires locaux d'Oxfam en Somalie expliquent que beaucoup de personnes se préparent à fuir en dehors des villes et craignent que le conflit n’entraine une recrudescence de victimes civiles et une réduction supplémentaire des distributions d'aide.

« Les livraisons vitales d’eau sont maintenues dans la plupart des régions, mais nous avons été contraints de suspendre certaines actions, comme le forage de nouveaux puits. Les distributions de semences, d'outils et d'argent aux communautés, essentielles pour de bonnes récoltes en janvier, ont été retardées. L'insécurité empêche également certains agriculteurs de travailler leurs champs pendant la saison de plantation. Les Somaliens vivent déjà la pire crise alimentaire depuis des décennies, mais l'incursion soutenue par la communauté internationale vient encore rajouter de la souffrance pour les populations », ajoute Senait Gebregziabher.

Selon Oxfam, les tentatives de résoudre la crise par une action militaire vont probablement entrainer de nouvelles souffrances pour les civils et vraisemblablement réduire encore l'accès des organisations humanitaires dans certaines zones. Davantage de dialogue, d’engagement diplomatique et de soutien aux initiatives de paix somaliennes représentent le meilleur moyen d'atténuer la crise.

Les actions d'assainissement et de santé publique sont également interrompues au moment où les pluies et les inondations violentes qui s'abattent sur le territoire aggravent le risque de propagation de maladies dans la région. Les pluies ralentissent aussi la fourniture d'aide via les routes rurales de Somalie.

En savoir plus

Oxfam face à la crise alimentaire en Afrique de l'Est

Faire un don pour soutenir l'action d'Oxfam en Afrique de l'Est

Contacts

Pour de plus amples informations, merci de contacter :

  • Louis Belanger (USA) : +1 212 687 2678 / +1 917 224 0834 / Louis.belanger@oxfaminternational.org / twitter @louis_press
  • Geno Teofilo (Somalie) : +254 20 374 1951 / +254 737 500 035
  • Alun McDonald (Afrique centrale, Afrique de l'Est et Corne de l'Afrique) : +254 73666 6663 / +254 202820147
Permalink: http://oxf.am/oJQ