Le nombre de victimes des pires inondations en Colombie depuis des décennies ne cesse d'augmenter

“L'accalmie temporaire des pluies constatée au cours des derniers jours est un soulagement mais nous savons que le pire est à venir, en particulier pour les populations les plus pauvres vivant dans des zones isolées.”
Guillermo Toro
Responsable de programme pour en Oxfam en Colombie
Publié le : 31 Décembre 2010

Oxfam renforce son aide pour faire face aux inondations mais a désespérément besoin de financements supplémentaires. 

Les inondations en Colombie ont fait 50 000 victimes supplémentaires au cours des deux dernières semaines, portant le nombre total de personnes affectées à 2,1 millions, selon l'organisation internationale Oxfam.

Oxfam a augmenté son aide et est déjà intervenue auprès de centaines de personnes dans sept localités situées dans la zone des inondations. L'organisation prévoit de venir en aide à 200 000 personnes et lance pour cela un appel à dons.

Guillermo Toro, responsable du programme de réduction des risques et des catastrophes pour Oxfam, affirme : 

"L'accalmie temporaire des pluies constatée au cours des derniers jours est un soulagement mais nous savons que le pire est à venir, en particulier pour les populations les plus pauvres vivant dans des zones isolées. Les difficultés d'accès à la nourriture et les pertes de revenus causées par les inondations sont de plus en plus préoccupantes. Dans de nombreux cas, les gens ne seront pas en mesure de planter ou de récolter avant au moins sept mois. Personne ne peut tenir aussi longtemps sans une aide adéquate." 

"L'annonce par le gouvernement de mesures destinées à collecter des ressources supplémentaires pour faire face à cette urgence constitue un signe positif. Mais Oxfam s'inquiète du fait que la communauté internationale n'a pas répondu par des engagements financiers d'un niveau similaire. L'apport de ressources sur le terrain se fait bien trop lentement." 

"A notre arrivée dans la zone atlantique, seuls les toits des maisons émergeaient. Deux jours après, tout était sous l'eau, même les toits. Près de 65 000 personnes ont été touchées dans cette zone. Des villes ont été complètement englouties sous les eaux. Des familles ont fui vers des abris temporaires, dans les villes voisines, où elles ont eu la chance de trouver de quoi manger. Mais ces abris n'héberge que 10% de la population victime des inondations. Les 90% restants sont installés chez des amis ou des membres de leur famille, leurs habitations étant identifiées grâce à des drapeaux rouges. A notre grande surprise, nous avons trouvé des villes épargnées par les inondations remplies de drapeaux rouges et où 90% des victimes des inondations n'avaient toujours pas reçu d'aide."

Oxfam lance un appel aux dons afin de poursuivre ses efforts et de venir en aide à 200 000 personnes pauvres touchées par les inondations en Colombie. Les dons peuvent être versés via le site Web d'Oxfam, où vous trouverez la liste des affiliés intervenant directement en Colombie. C'est la première fois qu'Oxfam lance un appel aux dons pour une urgence en Colombie.

En savoir plus

L'action d'Oxfam face aux inondations en Colombie

Notes aux rédactions

Le nombre de victimes des inondations en Colombie ne cesse d'augmenter : selon les derniers rapports, un total de 2 171 874 individus en ont été victimes, dont 300 sont décédés, 289 ont été blessés et 59 ont disparu. Plus de 316 114 maisons ont été affectées d'une manière ou d'une autre et 3 000 ont été complètement détruites.

Oxfam est specialisé notamment dans l'approvisionnement en eau, les infrastructures sanitaires et les programmes d'hygiène destinés aux communautés victimes de crises humanitaires, des services hautement nécessaires pour faire face à la situation urgente dont souffre actuellement la Colombie. 

Depuis qu'Oxfam a renforcé son action en réponse aux inondations en Colombie, l'organisation a :

  • aidé à reconstruire des aqueducs dans la région de Mojana ;
  • fourni 600 filtres à eau à autant de familles et prévoit d'en fournir 2 900 de plus dans les prochaines semaines
  • installé 94 réservoirs d'eau potable dans les zones touchées. 

Au cours des prochaines semaines, Oxfam travaillera dans les zones urbaines touchées par les inondations et aidera notamment à la réhabilitation des systèmes d'approvisionnement en eau, à l'installation de deux stations de traitement de l'eau dans la région de Choco et, avec la Croix rouge colombienne, à l'installation d'une station de traitement supplémentaire dans la région atlantique capable de fournir de l'eau à 100 000 personnes. 

Oxfam a pour objectif de venir en aide à 200 000 personnes parmi les plus touchées par les inondations en Colombie.

Contacts

Pour de plus amples informations, merci de bien vouloir contacter :

Antonio Hill
Bureau : +57 1 288 2781
Portable : +57 316 425 0672
ahill@oxfam.org.uk

Permalink: http://oxf.am/ZNW