Oxfam réagit à l’annonce du FMI concernant l’endettement de Haϊti

Publié le : 22 juillet 2010

Pamela Gomez, conseillère d’Oxfam pour la politique internationale, a déclaré :

« L'allégement accordé au Haϊti par le Fonds Monétaire International en ce qui concerne sa dette existante est bienvenu. Cela dit, nous nous soucions beaucoup du fait qu’en même temps le Fonds risque un cumul de problèmes d'endettement haϊtiens à l'avenir. Cette assistance devrait être un don, non pas un prêt nouveau qui aiderait peut-être Haϊti à se sauver du naufrage aujourd'hui mais, seulement en lui créant demain un problème d’endettement encore plus grand.

« Tout le monde qui possède une carte de crédit comprendra que ce n’est pas la bonne route vers la solvabilité. Haϊti est un pays extrêmement pauvre et la calamité massive qu’il a soufferte en janvier fait de lui un cas spécial. Le Comité exécutif du FMI doit changer son règlement interne maintenant, afin de permettre des dons aux pays se trouvant dans des circonstances exceptionnelles, ce qui est bien évidemment le cas ici. »

Notes aux éditeurs:

  • $268 millions US pour décharger la dette de Haϊti proviendront du Fonds fiduciaire du FMI pour l'allégement de la dette après une catastrophe (ADAC)
  • $60 millions de prêts provenant de la Facilité élargie de crédit du FMI (FEC) fourniront au pays les réserves dont il a besoin pour gérer le taux d’échange

Contacts

Pour arranger un interview ou pour en savoir plus, contacter :