Réaction d’Oxfam à la décision des Nations unies d’envoyer des renforts au Sud-Soudan

Publié le : 24 Décembre 2013

En réaction à la décision des Nations unies d’envoyer davantage de troupes au Sud-Soudan, John Watt, vice-directeur régional d’Oxfam pour la région Afrique de l’Est et Afrique centrale, actuellement au Sud-Soudan, déclare :

« Protéger les populations innocentes des violences au Sud-Soudan doit être la priorité numéro un et la décision bienvenue du Conseil de sécurité d’envoyer davantage de troupes aidera les Nations unies à garantir la sécurité de milliers de personnes dans le besoin.

« Nous appelons à ce que ce déploiement se fasse rapidement et que des renforts soient envoyés plus particulièrement dans les zones où les besoins humanitaires sont les plus critiques. Les troupes devraient aussi veiller à ce que les populations civiles soient protégées dans et autour des bases des Nations unies dans l’ensemble du pays ainsi que dans la capitale du Sud-Soudan, Juba, où plus de 30 000 personnes ont fui, en quête de sécurité.

« Il faut mettre un terme aux hostilités dès que possible et durant cette période de Fêtes et de nouvelle année, la pression internationale doit être maintenue afin que toutes les parties au conflit cessent les combats et que le pays sorte du précipice. »

Contacts

John Watt, vice-directeur régional d’Oxfam pour la région Afrique de l’Est et Afrique centrale, actuellement à Juba (Sud-Soudan), est disponible pour des interviews.

Pour de plus amples informations, merci de bien vouloir contacter :

Sur le même sujet

L'action humanitaire d'Oxfam au Soudan et au Sud-Soudan

Permalink: http://oxf.am/wNH