Du nouveau dans la politique européenne de soutien aux agrocaburants : réaction d’Oxfam

Suite à une fuite, l’agence de presse Reuters a publié aujourd’hui une proposition législative de la Commission européenne limitant l’utilisation des agrocarburants produits à partir de cultures vivrières. La proposition fait partie d’une série de mesures attendues de longue date, s’attaquant au problème des changements indirects d’affectation des sols imputables aux agrocarburants.

À cette annonce, alors que la proposition est en cours de négociation entre les services de la Commission européenne, Marc Olivier Herman, spécialiste des agrocarburants chez Oxfam, a déclaré :

« C’est une excellente nouvelle ; la Commission européenne prend enfin conscience que la politique européenne de soutien aux agrocarburants crée d’énormes problèmes, tels que la flambée des prix alimentaires, l’aggravation de la faim et l’accélération du changement climatique. Le plafonnement à 5 % des agrocarburants de première génération d’ici à 2020 ne permettra toutefois pas de freiner l’actuelle envolée des prix alimentaires. Il faut carrément supprimer les objectifs européens d’incorporation des agrocarburants, et ce, immédiatement.

« Les États membres et la Commission européenne doivent résister aux pressions du secteur des agrocarburants et de l’agroindustrie qui se sont engraissés à coup d’exonérations fiscales et de subventions pharaoniques, expressions d’un soutien dément aux agrocaburants alors que tant de démunis souffrent de la faim et que l’argent des consommateurs est jeté par les fenêtres.

« Les ministres européens de l’énergie qui se réuniront lundi pour discuter de la stratégie en matière d’énergie renouvelable après 2020 devront exclure tout soutien aux agrocarburants qui font concurrence à l’alimentation. »

Contact: 

Angela Corbalan + 32 (0) 473 56 22 60 ou angela.corbalan@oxfaminternational.org

Notes aux rédactions

  • Les prix du soja et du maïs ont atteint des sommets en juillet (Banque mondiale) tandis que ceux des céréales et des oléagineux restaient extrêmement élevés en août.(FAO).
  • Lundi prochain, Oxfam publiera un nouveau rapport (Les semences de la faim) sur les effets de la politique européenne de soutien aux agrocarburants sur les prix alimentaires et sur l’accès des populations pauvres à la nourriture et au foncier. Un exemplaire sous embargo du rapport est disponible sur demande.
  • Oxfam appelle les gouvernements européens à renoncer sans délai aux objectifs d’incorporation d’agrocarburants dans les carburants traditionnels. Sur le plan technique, pour que cette décision ne soit pas contraire à la législation européenne, cela implique d’également abandonner l’objectif des 10 % d’énergie renouvelable dans les transports à l’horizon 2020, lors du réexamen prévu en 2014. Les gouvernements européens planchent aussi sur les objectifs chiffrés d’énergie renouvelable à l’horizon 2030 ; il importe de n’en fixer aucun pour les transports, car on aurait essentiellement recours aux agrocarburants.