Le rapport FAO-OCDE prévoit une décennie de prix alimentaires élevés et volatiles

Selon le rapport Perspectives agricoles 2011-2020 publié aujourd'hui par la FAO et l'Organisation pour la coopérations économique et le développement (OCDE), les prix alimentaires resteront élevés et volatiles pour au moins une décennie supplémentaire, avec pour conséquence une aggravation de la faim et de la malnutrition.

Thierry Kesteloot, conseiller pour la campagne CULTIVONS d'Oxfam déclare :  

"Les prévisions selon lesquelles, sans action urgente, les prix alimentaires vont continuer à monter et rester volatiles pendant la prochaine décennie, dissimulent la moitié du tableau. En ignorant l'impact du changement climatique sur la production agricole, le rapport sous-estime l'échelle du défi auquel nous faisons face, ainsi que l'ampleur de la réponse à apporter pour rétablir notre système alimentaire défaillant."

"Il est fondamental de réduire le changement climatique et d'investir pour les petits producteurs dans les pays en développement, chez qui réside le plus gros potentiel d'augmentation des rendements mondiaux et de construction de systèmes alimentaires résilients, pour maintenir les prix alimentaires dans des proportions acceptables."

"Les ministres du G20 agricole qui se réuniront en France la semaine prochaine doivent lire ce rapport et passer à l'action, et ils doivent combler les lacunes de ce dernier. Il faut mettre en haut de l'agenda le fait de réformer les réglementations sur les agrocarburants qui détournent des aliments et de soutenir les pays pauvres pour constituer des réserves alimentaires pour se prémunir contre les fluctuations extrêmes des prix alimentaires mondiaux."

Notes aux rédactions

Le rapport FAO-OCDE prévoit que les prix alimentaires augmenteront de 20 à 30% au cours des dix prochaines années, mais cette estimation ne prend pas en compte l'impact du changement climatique sur la production agricole. Une nouvelle recherche commandée par Oxfam dans le cadre de la campagne CULTIVONS prévoit que les prix des denrées alimentaires de base telles que le maïs, qui atteint déjà des records aujoud'hui, doubleront au cours des vingt prochaines années. Près de la moitié de cette augmentation est imputable au changement climatique. 

La campagne CULTIVONS d'Oxfam appelle les gouvernements et les entreprises à agir pour remettre sur la bonne voie le système alimentaire défaillant afin que chacun et chacune puisse manger à sa faim aujourd'hui et demain. Pour plus d'information, consultez le site web www.oxfam.org/cultivons

Contact: 

Anna Mitchell : +44 1865 339157 ou +44 7796 993 288