Réaction d'Oxfam sur une taxe européenne sur les transactions et Rio+20

A l'occasion d'une conférence de presse organisée lors du sommet de Rio+20, Barbara Stocking, directrice exécutive d'Oxfam GB a déclaré :

« La coopération mondiale est rompue quand les pays eux-mêmes rompent leurs promesses. Les pays riches n'ont pas tenu leurs engagements d'apporter de l'aide aux pays qui en ont le plus besoin. Le président Hollande et d'autres dirigeants européens ont les moyens de rétablir cette confiance grâce à une taxe sur les transactions financières dont la moitié des revenus serait affectée au climat et au développement. Ils doivent faire en sorte que cela devienne une réalité, lorsqu'ils se rencontreront à Rome demain. 

« Rio+20 conduit à une impasse. La vision élaborée lors du sommet de la Terre de 1992, dont l'objectif était de vaincre la pauvreté et de remettre notre planète sur la bonne voie, est plus urgente et pertinente que jamais. Face à des gouvernements qui n'assument pas leurs responsabilités, nous devons toutes et tous continuer à faire pression en faveur de cette planète saine et durable dont nous avons besoin et à agir partout où nous pouvons le faire. »

Contact: 

Pour plus d'informations, contacter :

  • Tricia O’Rourke : +55 21 6849 2371 
  • Roberta Caldo : +55 21 6849 2369
  • Magali Rubino :  +33 6 30 46 66 04 / mrubino@oxfamfrance.org

En savoir plus

Rio+20: Analyse dans trois économies émergentes

La campagne sur la taxe Robin des bois