Sierra Leone

Bateau Oxfam/MSF, à Lungi.  Credit: Crispin Hughes/Oxfam
Javascript is required to view this map.

Avec une population d’environ six millions d’habitants, la Sierra Leone est un pays qui atteint des niveaux record en matière de pauvreté et de privation. Malgré la richesse de ses ressources naturelles, 70 % de sa population vit en situation de pauvreté. Les discriminations envers les femmes sont largement répandues, et par conséquent, les femmes doivent souvent lutter pour pouvoir influer sur les décisions les concernant.

Dix ans après la fin de la guerre civile, la Sierra Leone continue à se reconstruire et requiert toujours d’importants investissements en matière d’eau et d’assainissement.

  • Seulement 57 % des Sierra-Léonais ont accès à une eau potable salubre
  • Seulement 40 % ont accès à des latrines individuelles ou partagées, la majorité de la population étant par conséquent vulnérable aux maladies transmises par l’eau. Les systèmes d’évacuation des eaux usées sont extrêmement limités. 

Oxfam en Sierra Leone

Nous travaillons en Sierra Leone depuis 1998. Depuis 2004, notre programme est passé de la fourniture d’une aide d’urgence à une approche plus orientée vers le développement. Notre objectif est de permettre aux personnes de tirer le meilleur parti des opportunités qui ont surgi dans la période d’après-guerre. Notre programme met l’accent sur la santé publique, l’autonomisation politique et la gouvernance des femmes. Nous nous concentrons sur :

  • l’amélioration de la santé publique à travers un meilleur accès aux services d’eau, d’assainissement et d’hygiène durables, salubres et suffisants ;
  • le soutien au développement de politiques appropriées sur l’eau et l’assainissement en faveur des pauvres, et la conception d’une mise en œuvre décentralisée à travers de meilleures pratiques dans les villes de Kailahun, Koinadugu et Freetown ; 
  • le renforcement de la capacité des réseaux de femmes afin de sensibiliser en matière de droits de propriété et d’alphabétisation et de militer en faveur d’une plus grande participation des femmes aux prises de décisions en matière de propriété ; 
  • la promotion de la gouvernance locale à travers l’autonomisation politique des femmes.
Permalink: http://oxf.am/UpT