Plusieurs agriculteurs travaillent dans la zone de Bhadrak, après une inondation.
Le projet veut profiter de l’expertise technique et des connaissances des agriculteurs

L'Inde face aux inondations

L’organisation indienne Gorakhpur Environmental Action Group (GEAG) a documenté des pratiques relatives à l’adaptation agricole dans des régions sujettes aux inondations. La documentation a beaucoup aidé les agriculteurs locaux.

La GEAG a acquis beaucoup d’expérience dans la gestion des ressources naturelles, l’agriculture biologique et les moyens d’existence durables. Cette organisation représente les intérêts des petits agriculteurs marginalisés et des agricultrices. GEAG opère dans les régions orientales de l’Uttar Pradesh sujettes aux inondations, et a dernièrement étendu son programme aux régions de Bundelkhand sujettes à la sécheresse.

Lors de ses activités relatives à l’impact du changement climatique et des activités agricoles durables, la GEAG a constaté que la synergie des connaissances traditionnelles des personnes et le savoir-faire technique basé sur la recherche scientifique avaient aidé les petits agriculteurs à s’adapter et à réduire l’impact négatif du changement climatique.

Innovateur et unique

La publication du document intitulé “Adaptive capacities of community to cope up with flood situations” (“Capacité d’adaptation des communautés pour répondre à des situations d’inondation”), en constitue le résultat. C’est un document innovateur et unique très demandé, non seulement en Inde.

Lors des initiatives de plaidoyer, ce document a contribué à influencer le gouvernement, les bailleurs et les législateurs à élargir l’application de mesures appropriées ; à influencer les ordres du jour de la recherche et (reconnaître) le rôle des connaissances des gens au cours des adaptations. Il a donné une idée approfondie des approches, comme l’intégration de l’expertise technique et des connaissances des agriculteurs au contexte local d’adaptation au changement climatique ; il a permis de plus d’aborder les petits agriculteurs en tant que priorité pendant les activités d’adaptation au changement climatique.

Les approches d’adaptation au changement climatique pour une agriculture durable chez les petits propriétaires terriens, et l’établissement d’un ordre du jour plus vaste relatif à ce sujet sont désormais des activités reconnues et bien établies. De plus en plus d’organisations agissent et plaident dans ce sens.

Plus d’outils

La documentation a sensiblement aidé les agriculteurs locaux. Comme mentionné au cours des discussions non officielles, le document a été lu par les agriculteurs et leur fournit plus d’outils pour explorer les solutions à leurs problèmes.

Auteur: Ester Veldhuis, Oxfam Novib