Arthur Abrahamyan. Crédit: Oxfam
Arthur Abrahamyan, bénéficiaire d'un projet Oxfam destiné aux réfugiés

Arménie : Une nouvelle vie pour les réfugiés

“Oxfam a fait tant de choses positives pour notre village. Grâce à Oxfam, nous avons maintenant de l’eau potable. ”
Arthur Abrahamyan
Réfugié

Arthur Abrahamyan fut parmi les premiers bénéficiaires ayant rejoint les programmes de santé d’Oxfam en 1999. De plus, Oxfam lui procura des matériaux de construction de base pour l’aider à rénover le toit et le sol de la vieille maison qui lui avait été fournie.

Arthur Abrahamyan, résident du village de Shgharshik (région de Syunik), est un réfugié. Il a quitté Baku il y a 15 ans, échappant de peu aux massacres et laissant tous ses biens et son appartement derrière lui.

Lorsqu’il s’installa dans le village limitrophe de Shgharshik dans les montages, une veille maison abandonnée fut fournie à Arthur. Il épousa Raisa Abrahamyan, une autre réfugiée de Baku. Ils recommencèrent tout en partant de zéro. Ils furent parmi les premiers bénéficiaires ayant rejoint les programmes de santé d’Oxfam en 1999. De plus, Oxfam leur procura des matériaux de construction de base pour les aider à rénover le toit et le sol de la vieille maison qui leur avait été fournie.

Aujourd’hui, ils ont 4 enfants âgés de 10, 11, 13 et 15 ans. Les enfants vont tous à l'école. L’argent dont ils disposent suffit à peine à subvenir aux besoins élémentaires de leur famille. Leur seul revenu est l’aide gouvernementale qu'ils utilisent pour régler les factures des services publics et acheter des livres. Les fruits et légumes qui poussent dans leur jardin suffisent seulement aux besoins de la famille et Arthur ne peut pas vendre ces produits car ils sont en quantité insuffisante.

Il y a quelques jours, Arthur a obtenu une vache dans le cadre de la composante du projet de santé consacrée au bétail.

« Oxfam a fait tant de choses positives pour notre village. Grâce à Oxfam, nous avons maintenant de l’eau potable. Avant, nous allions chercher l’eau au puits. Il y a plusieurs années, Oxfam a fourni des arbres et ensuite des moutons. Oxfam a mis en place des programmes de santé qui dispensent depuis déjà 8 ans des soins de santé primaires à ma famille ainsi qu'à moi-même. L’infirmière fait preuve d’un grand soutien. Mais ce n'est pas tout ; une fois par trimestre, des spécialistes venant d'une policlinique régionale rendent visite à notre village et examinent la population. Ceci représente une grande aide pour des gens qui n'auraient autrement pas les moyens de consulter des médecins car ils doivent choisir entre payer le transport ou aller chez le médecin. Et récemment Oxfam nous a fourni des vaches. Cela aussi représente un soutien important. Oxfam a pensé à tout, jusqu’à la fourniture d’aliments enrichis pour les vaches. Maintenant nous obtenons non seulement du lait mais aussi des produits laitiers. Ne pas se soucier de la manière dont je vais nourrir mes enfants représente une vraie tranquillité d’esprit. »

En savoir plus sur :