Fidji : Les femmes s’expriment contre la discrimination

Le FWRM (Fiji Women’s Rights Movement, mouvement pour les droits des femmes à Fidji) fut établi en 1986 et depuis cette date il est au premier plan du mouvement en faveur des femmes à Fidji. Le FWRM se caractérise par:

  • son engagement pour la suppression de la discrimination contre les femmes et sa conviction qu'un changement est possible si la loi traite les hommes et les femmes à égalité

  • son combat pour des réformes juridiques et un changement d'attitude envers les femmes et les droits des femmes au sein de leur communauté et de la société dans son ensemble

  • le recours à des recherches, des conseils juridiques, des formations pour la défense des intérêts et des programmes d’alphabétisation pour sensibiliser les femmes et les hommes de Fidji aux droits des femmes.

Oxfam collabore depuis longtemps avec le Fiji Women’s Rights Movement, une collaboration qui débuta en 1993 lorsque nous avons soutenu leur projet consacré aux droits des femmes dans le domaine économique et de l’emploi.

En 2003, le groupe a remporté une victoire considérable lorsque le Parlement fidjien vota à l’unanimité en faveur de la Family Law Bill (loi sur le droit des familles), ce qui représenta pour le FWRM l’aboutissement de 13 années de travail. Cette loi reconnaît la contribution non financière des femmes dans le cadre d’un mariage, autorisant les femmes au foyer à réclamer une part du patrimoine matrimonial en cas de divorce. Elle garantit également qu’en cas de procédure relative à la garde d’enfants, le droit à l’enfant d’être élevé dans un environnement qui favorisera son développement, constitue un droit essentiel.

Projet Young Women in Leadership

Oxfam travaille actuellement avec le FWRM sur le projet Young Women in Leadership (les jeunes femmes et le leadership).

Ce projet se concentre sur les jeunes femmes de 14 à 25 ans et vise à former chacune d’entre elles pour les rendre capables d'informer et d'influencer leurs pairs sur des questions comme les droits génésiques ou le développement de la confiance en soi, et de savoir comment aborder les problèmes de discrimination.

Ce groupe permettra également d’encourager d’autres jeunes femmes à s’exprimer. L’objectif est de développer l’assurance et la confiance en soi chez les femmes pour qu'elles puissent avoir plus de poids et se sentir soutenues pour occuper des postes influents et de leadership, que ce soit dans leurs écoles, leurs communautés, leurs églises, les groupes de jeunes et les groupes politiques.