Photo : Reuters/Jose Miguel Gomez avec l'aimable autorisation d'alertnet.org
Oxfam prévoit d'apporter une aide d'urgence à près de 200 000 personnes, selon les plans en cours

Inondations en Colombie

“70% des personnes touchées n'ont pas accès à l'eau potable à Córdoba, Sucre, Boliviar et Chocó”

La situation

On estime à plus de 2,1 millions le nombre de personnes qui ont été affectées par les graves inondations survenues en Colombie fin 2010, qui ont détruit près de 3 000 maisons et causé des dégâts sur les terres agricoles, les infrastructures et les grands axes routiers. 28 des 32 districts que compte le pays ont été inondés, ce qui a amené le gouvernement à déclarer l'état de "catastrophe nationale".

Selon les évaluations faites par Oxfam au lendemain de la catastrophe à Córdoba, Sucre, Boliviar et Chocó, 70% des personnes touchées par les inondations n'avaient pas accès à de l'eau potable et à des installations et équipements sanitaires appropriés et avaient perdu des effets personnels et des biens au cours des inondations.

Oxfam est sur place

Oxfam est intervenu à La Mojana, au Nord de la Colombie, en fournissant de l'eau potable et une aide en matière d'hygiène et d'assainissement auprès de 1 563 familles, soit environ 7 900 personnes, ainsi que dans les municipalités de Majagual et Achi.

Depuis la fin de l'année 2010, nous avons apporté une aide d'urgence à plus de 43 600 personnes sinistrées. Nous avons aussi mis en route un programme dans la zone de Bajo Sinu dans les départements de Córdoba et Choco, considérée comme l'une des régions les plus pauvres et les plus durement touchées. Nous prévoyons, selon les plans initiaux, de fournir une aide à environ 200 000 personnes. Cela comprend notamment l'approvisionnement en eau potable, la construction de latrines, des distributions de kits d'hygiène et une aide au développement de moyens de subsistance de long terme.  

Dernière mise à jour le 11 avril 2011

Syndiquer le contenu
Permalink: http://oxf.am/4nP