Inondations au Pakistan : ce qu'a fait Oxfam en 2010

Depuis le début de l'intervention d'Oxfam au lendemain des inondations de l'été 2010 au Pakistan, nous avons pu venir en aide à plus de 2,4 millions de personnes au Khyber Pakhtunkhwa, au Pendjab, au Sindh et dans l'Azad Jammu Kashmir. Après avoir contribué aux opérations de sauvetage d'urgence, Oxfam a pu fournir de l'eau potable, des kits d'hygiène, des équipements sanitaires ainsi que de la nourriture et des biens de première nécessité à la population. Malgré cela, 800 000 familles pakistanaises vivent aujourd'hui encore sans abris permanents et plus d'un million ont besoin de l'aide alimentaire. Il est urgent de répondre à leurs besoins.

Quelques exemples de nos opérations


Voir la carte Inondations au Pakistan 2010 au grand format

 

Eau et assainissement

Des gens viennent chercher de l'eau potable dans les citernes d'Oxfam, à Nowshera. Photo : Rebecca Wynn/Oxfam

En l'espace d'une année, nous avons été en mesure de fournir de l'eau potable à près d'1,6 million de personnes, que ce soit en installant des citernes, en réparant des puits et des canalisations ou en acheminant de l'eau par camion-citerne auprès des communautés privées n'ayant aucun accès à de l'eau potable.

Nous avons également distribué à près de 1,4 million d'individu des kits d'hygiène, comprenant du savon, des serviettes, des tissus pouvant servir de serviettes hygiéniques pour les femmes et divers ustensiles.

Oxfam a aussi construit des latrines et des salles d'eau pour les populations déplacées et mené des campagnes de sensibilisation à l'hygiène et à la santé.

-> Lire le blog : L'aide acheminée à pied dans la vallée du Swat

 

Santé et hygiène

Distribution de kits d'hygiène, fournis par Oxfam et la Doaba Foundation, par le comité du camp de Kalro Chowk, district Muzaffargarh. Photo : Mubashar Hasan/Oxfam

Afin de prévenir les épidémies, nos experts en santé publique ont distribué des kits d’hygiène et sensibilisé la population aux bonnes pratiques en matière d'hygiène.

-> Voir le diaporama : Distribution de kits d'hygiène

 

Alimentation et moyens de subsistance

Programme Argent-contre-travail à Khairpur, Pakistan. Photo : Oxfam

De nombreux Pakistanais et Pakistanaises ont perdu leurs biens et leurs principaux moyens de subsistance lors des inondations. Afin de les aider à survivre et à satisfaire leurs besoins essentiels et immédiats, Oxfam a veillé à ce que les gens aient de quoi manger, de quoi se vêtir et de quoi se procurer des médicaments, notamment grâce à des coupons échangeables contre de l'argent. 

-> Voir le diaporama : Distribution de coupons par Oxfam

Par la suite, alors que les gens commençaient à retourner chez eux, nous les avons soutenus via des programmes "Argent-contre-travail" : en participant à des projets de reconstruction et réhabilitation, des femmes et des hommes ont pu toucher une rémunération et commencer à retrouver une vie décente, dans une situation de crise. 

-> Voir le diaporama : Programme Oxfam "Argent-contre-travail"

Au mois de juillet 2011, plus de 600 000 personnes ont pu bénéficier de notre soutien sur la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance :

  • 150 000 personnes, aidées par Oxfam, ont pu créer des jardins potagers à l’aide d’outils et de graines fournis par l’organisation ; 38 000 autres se sont vus remettre les mêmes produits pour qu’elles commencent à replanter les terres ; et 17 600 autres personnes ont bénéficié de conseils et de nourriture tandis que leur bétail a reçu des soins vétérinaires. 
  • Des fonds ont été alloués à 36 000 personnes, avec une formation pour qu’elles puissent relancer leurs petites entreprises ; et 7 000 personnes ont reçu des cannes et des fils pour la pêche, le poisson constituant un apport précieux dans l’alimentation de la famille. 
  • Oxfam a distribué des repas et des rations de nourriture à plus de 79 000 personnes, en faisant pleinement participer les habitants des camps à la préparation des repas et à leur distribution aux personnes dans le besoin.

 

Abris temporaires

Oxfam a fourni des abris à plus de 232 000 personnes au Khyber Pakhtunkhwa, au Pendjab et au Sindh. Oxfam a distribué des kits d’hébergement comprenant des bâches en plastiques avec des cordes, des clous, des moustiquaires traitées chimiquement, une petite boîte à outils contenant un marteau et une scie, des tiges de bambou, des brouettes et des poutrelles métalliques. Ainsi, les familles pouvaient reconstruire leur maison avant l’arrivée du froid hivernal.

Dans le Sindh, où les sinistrés avaient davantage de temps pour évacuer, Oxfam a fourni des kits plus petits et plus pratiques à transporter pour aider les personnes rentrant chez elles dans la reconstruction de leur maison.

-> Voir le diaporama : Des équipements d'hiver pour les victimes des inondations au Pakistan 

 

Sauvetage et évacuation

Oxfam and its partner helping people in relief shelters in Koth Mithan. Credit: Matloob Ali/Oxfam

Dans la phase initiale de notre intervention d’assistance, nous avons aidé à évacuer par bateaux 100 000 personnes qui étaient coincées par les inondations dans les provinces du Penjab et du Sind.

Au Sind, nous avons travaillé avec le Forum des pêcheurs du Pakistan pour aider à évacuer les sinistrés des districts de Kashmore, Qamber Shahdad Kot et Jamshoro.

-> Lire le blog : Coincés entre deux fleuves

-> Lire le blog : Retrouvailles avec Razia 

En savoir plus

Page actualisée le 26 juillet 2011

Permalink: http://oxf.am/ohC