La Somalie est en proie à une crise humanitaire

Crise alimentaire et conflit en Somalie

“Les organisations humanitaires ne parviennent à acheminer qu'une petite partie de l'aide.”

La Somalie se trouve encore au centre de l’une des plus importantes urgences humanitaires au monde, les conséquences de la sécheresse étant aggravées par des années de conflit et des restrictions imposées aux organisations humanitaires par l’ensemble des parties prenantes. En raison de l'insécurité, la Somalie demeure l’une des régions au monde où il est le plus difficile d’apporter une aide humanitaire.

Une situation précaire

Les pluies satisfaisantes tombées à la fin de l’année 2011 dans plusieurs régions ainsi que l’aide considérable apportée aux populations ont permis de constater des premiers signes d’amélioration. Les fortes pluies apportent leur lot de problèmes – elles coupent l’accès aux marchés et aux circuits d’approvisionnement alimentaire et augmentent les risques de maladies – mais elles sont aussi sources d'espoir, promesses de meilleures récoltes, d’eau pour les populations et de pâturages pour leur bétail.

Des zones parmi les plus durement touchées de Somalie sont officiellement sorties de la famine en février 2012. C’est une très bonne nouvelle, mais ces régions restent placées en état d’urgence, en phase 4 sur les 5 que compte le système de classification de l’insécurité alimentaire. Et près de 2,3 millions de Somaliens et Somaliennes sont encore en situation de crise

La plupart des Somaliens et Somaliennes des régions rurales vivent d'activités pastorales, veillant sur des troupeaux de chameaux, de bovins, de chèvres et de moutons. Le manque de pâturage et d’eau a décimé une grande partie du bétail, laissant des familles sans aucun moyen pour affronter la crise. Les previsions météorologiques pour la saison des pluies en cours laissent craindre des pluies mal réparties et entre 25 et 40% inférieures à la normale. 

Insécurité

Par ailleurs, les deux décennies de conflit ont laissé le pays divisé. L’insécurité représente un défi important et risque de mettre en péril les progrès réalisés.

Bien que l’aide humanitaire parvienne jusqu'à l’intérieur du pays, de violents combats, des offensives militaires et des restrictions imposées aux organisations humanitaires privent encore de nombreuses personnes du soutien dont elles auraient besoin.

Ces dernières années, plus d’un million de personnes ont été contraintes de fuir leur région en raison de l’extrême violence qui sévit à travers le pays.

Toutes les parties prenantes à ce conflit ont été accusées d'avoir commis des crimes de guerre. Et ce sont les populations civiles qui continuent à payer le prix de ces atrocités. Les belligérants doivent respecter le droit humanitaire international et cesser le massacre de civil-e-s innoncent-e-s immédiatement. 

La communauté internationale doit de toute urgence concentrer ses efforts sur la mise en oeuvre de politiques destinées à sortir le pays de cette crise humanitaire dans lequel il s'enlise et s'engager à faire respecter le droit international en Somalie.

L'intervention d'Oxfam en Somalie 

Les programmes d'Oxfam en Somalie, menés avec des partenaires locaux, ont permis de porter assistance à près de 1,3 million de personnes jusqu'à présent, aide que nous poursuivons malgré des conditions d'accès particulièrement difficiles. 

Nous avons apporté et continuer de fournir notamment :

  • des systèmes d'approvisionnement en eau, dont bénéficient 900 000 personnes
  • des transferts d'argent pour près de 200 000 bénéficiaires
  • un appui aux agriculteurs
  • des mécanismes de communication destiné à la santé publique, qui permettent, par téléphones mobiles de limiter la propagation de maladies comme le choléra, au bénéfice de près de 100 000 personnes dans des camps de déplacés.

Depuis 2009, un programme de soins thérapeutiques communautaires (CTC) à Mogadiscio a permis de soigner plus de 150 000 enfants et mères souffrant de malnutrition. Ce programme de nutrition, le plus important au centre et dans le sud de la Somalie, est mis en œuvre dans le cadre d’un partenariat entre Oxfam et Saacid, une ONG locale.

Comme dans d'autres situations d’urgence humanitaire, Oxfam effectue un plaidoyer actif aux niveaux régional et international sur des questions liées à la crise en Somalie, en exigeant notamment que tout Somalien et toute Somalienne puisse accéder à l'aide dont il ou elle a désespérément besoin.

Faire un don

Pour soutenir le travail humanitaire d'urgence d'Oxfam en Afrique de l'Est, vous pouvez faire un don en répondant aux appels lancés par les affiliés suivants :

Vous pouvez également faire un don au Fonds global d’urgence, auquel participent plusieurs affiliés Oxfam, et ainsi soutenir l'ensemble de nos actions d’urgence à travers le monde entier, y compris en Somalie.

Dernière mise à jour : juillet 2012

En savoir plus

> L'intervention humanitaire d'Oxfam face à la crise alimentaire en Afrique de l'Est

> Famine en Somalie : quelles causes, quelles solutions ?

Syndiquer le contenu
Permalink: http://oxf.am/ZeB