Sur une ligne d'emballage de prunes au Chili. Crédit: Toby Adamson/Oxfam
Que se passe-t-il dans le commerce mondial ?

A propos de la campagne

Le commerce génère une incroyable richesse et relie la vie de chacun sur la planète. Cependant, des millions de personnes dans les pays pauvres sont perdantes. Pourquoi ? Parce que les règles contrôlant le commerce favorisent largement les pays riches qui définissent ces règles.

Il y a quelque chose qui ne va vraiment pas dans le commerce mondial.

Oxfam s’engage à lutter pour remédier à cela.

Pourquoi une campagne sur le commerce ?

Les règles du commerce mondial ont été développées par les riches et les puissants, sur la base de leurs petits intérêts commerciaux. Les pays riches et les puissantes corporations se sont emparés d’une part disproportionnée des bénéfices commerciaux, laissant les pays en voie de développement et les populations pauvres encore plus mal lotis. Les règles commerciales devraient être jugées sur leur contribution pour réduire la pauvreté, leur respect des droits de l’Homme, et leur durabilité écologique.

Au lieu de priver la moitié du monde de conditions de vie convenables, le commerce pourrait aider des millions de pauvres agriculteurs et travailleurs dans les pays en voie de développement à combattre la pauvreté et à changer leur vie définitivement.

Mais cela ne pourra se produire que si les pays modifient leurs pratiques commerciales.

C’est pourquoi nous faisons campagne avec vigueur, pour nous assurer de ce changement.

Comment agissons-nous ?

La campagne d’Oxfam sur le commerce insiste auprès des décisionnaires et des gouvernements pour l’établissement de nouvelles règles commerciales équitables, permettant de faire réellement la différence de manière positive dans la lutte contre la pauvreté.

Nous travaillons également avec d’autres organisations faisant également campagne afin de faire circuler le message et d’obtenir que des célébrités de haut rang attirent également l’attention sur ce fabuleux potentiel commercial.

Le succès de la campagne

La campagne « Make Trade Fair » (pour un commerce équitable) d’Oxfam a généré une impressionnante publicité, mobilisant l’opinion publique sur les règles commerciales faussées pratiquées dans le monde entier.

Jusqu’à présent, plus de 20 millions de personnes ont signé la pétition « Big Noise » (le grand vacarme), fournissant l’appui nécessaire pour avoir plus de poids dans les domaines qui comptent.

Par exemple, en collaboration avec d’autres organisations et groupes d’agriculteurs faisant campagne, nous avons réussi à faire pression sur l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), l’organisme définissant les règles commerciales, pour que les pays en voie de développement soient exempts de réduction des taxes à l'importation sur les produits agricoles essentiels à leur sécurité alimentaire et aux moyens de subsistance ruraux.

Et maintenant ?

Oxfam et « Make Trade Fair » continuent de faire campagne aux côtés des populations les plus pauvres au monde, partout où nous constatons que leur capacité à faire du commerce est menacée.

Il reste tant à faire, et il existe une nouvelle menace.

Auprès de l’OMC, les pays pauvres ont jusqu’à présent réussi à faire preuve de fermeté, et surtout à rester soudés, lors des pourparlers commerciaux. Les pays riches font pression pour terminer les négociations avant la fin 2008, mais un accord aidant à réduire la pauvreté ne peut être trouvé que si les pays riches changent d’attitude et placent le développement au cœur de leurs préoccupations. De nouvelles règles commerciales équitables sont toujours nécessaires pour que les pays pauvres participent plus équitablement au système commercial mondial, mais un accord ne doit pas être précipité pour le plaisir. Un mauvais accord pourrait être plus néfaste que l’absence totale d’accord.

La solidarité des pays en voie de développement est à présent menacée par la pression de plus en plus forte des pays riches pour négocier des accords de leur côté, ou en groupes beaucoup plus petits, avec les États-Unis et l’Union Européenne.

« Make Trade Fair » est en place pour veiller à ce que ces nouveaux accords soient équitables pour les pays pauvres.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la campagne, visitez notre rubrique consacrée aux règles commerciales faussées.

Permalink: http://oxf.am/Z6h